RMC Sport

Arsenal: Arteta avait un dossier sur les écarts d’Aubameyang avant son départ

Dans le documentaire "All or Nothing" d’Amazon sur Arsenal, on apprend que Mikel Arteta avait un dossier complet sur les mauvais comportements de son capitaine Pierre-Emerick Aubameyang, dont il voulait se séparer en début d’année.

L’histoire d’amour entre Mikel Arteta et Pierre-Emerick Aubameyang s’est terminée avec beaucoup de rancœur, en janvier dernier, lorsque l’ancien capitaine d’Arsenal a quitté Londres pour rejoindre le FC Barcelone. Un feuilleton de plusieurs semaines, retracé dans le documentaire "All or Nothing" d’Amazon, qui a suivi les Gunners tout au long de la saison dernière.

On y voit Pierre-Emerick Aubameyang écarté du groupe après être rentré plus tard que prévu d’un voyage en France, au mois de décembre. Il s’entraîne alors seul, à l’écart du groupe. "Je m’entraîne tous les jours, mais pas avec vous, explique alors le Gabonais à un autre joueur. Avec Edu (le directeur sportif), ils m’ont posé la question si je voulais reparler avec eux." Aubameyang fait comprendre que ce n’est pas dans ses intentions.

Face à la presse, Mikel Arteta donne le minimum d’explications. En interne, il explique pourtant avoir compilé un véritable dossier qui retrace tous les écarts d’Aubameyang. "J’ai tout documenté avec les dates, les heures, les conversations, comment c’est arrivé, pourquoi, parce que si un jour il y en a besoin…, détaille le coach des Gunners. Il a été en retard, au-delà des autres problèmes, de nombreuses fois. Le club a une tradition. Quand tu es payé autant d’argent…"

"Le boss a eu des couilles"

Plus tard, Arteta prend la parole face à son groupe pour expliquer qu’Aubameyang n’est plus le capitaine d’Arsenal et qu’il est laissé en marge de l’équipe. "Le boss a eu des couilles", disent plus tard Mohamed Elneny et Rob Holding. Edu explique lui que ça n’a pas été évident de suivre la décision du coach, compte tenu des buts marqués par Aubameyang dans le passé et de sa popularité auprès des fans et du reste des joueurs.

Le directeur sportif brésilien est malgré tout celui qui a dû trouver une porte de sortie au Gabonais, durant le mercato hivernal, avec l’idée d’éviter un prêt qui ne ferait que repousser le problème de quelques mois. Un accord sera finalement trouvé au tout dernier moment, Aubameyang résiliant son contrat avec Arsenal pour s’engager libre avec le FC Barcelone.

Les documents sont signés et envoyés à la Premier League le dernier jour à 22h59, une minute avant la fermeture du mercato. Sur le gong, Arsenal se débarrasse d’Aubameyang. Mikel Arteta peut garder bien au chaud le dossier qu’il avait monté.

RW