RMC Sport

Arsenal: Emery assure comprendre la colère des supporters

Après le nul concédé par Arsenal contre Southampton (2-2) ce samedi, lors de la 13e journée de Premier League, Unai Emery reste dans une situation très compliquée. Conscient que l'agacement des supporters ne cesse de grandir, l'entraîneur d'Arsenal veut rester combatif.

Arsenal peut remercier Alexandre Lacazette. Menés à deux reprises sur leur pelouse, les Gunners s’en sont remis à chaque fois à leur buteur français pour égaliser contre Southampton (2-2), samedi, lors de la 13e journée de Premier League. Après un peu moins de trois mois de disette, l’ancien Lyonnais s’est montré décisif une première fois sur une frappe en pivot à la 18e, répondant ainsi à l’ouverture du score de Danny Ings (8e).

Repassés en tête grâce à James Ward-Prowse (71e), les Saints ont été repris à la 96e, au bout du suspense, sur un tir du droit à bout portant de Lacazette. S’ils ont évité le pire, les Gunners restent dans une situation compliquée. Septièmes, ils accusent huit points de retard sur la quatrième place occupée par Chelsea, dernier billet pour la Ligue des champions. Autant dire que la pression n'est pas près de quitter les épaules d’Unai Emery.

"Je sais que je peux faire mieux"

"Je comprends les supporters. Ils sont frustrés, déçus et en colère. Les joueurs ressentent la même chose", a-t-il déclaré après la rencontre, alors que la presse anglaise annonçait au début du mois des contacts entre la direction d’Arsenal et Luis Enrique, qui a finalement fait son retour aux commandes de la sélection espagnole. "Mon travail consiste à travailler, analyser et trouver une solution pour qu’on s’améliore. La clé est de prendre confiance, d’obtenir des points, de faire de bonnes performances à domicile. La clé, c’est aussi nos supporters. On avait pour objectif de gagner, mais avant tout de nous reconnecter avec nos supporters. Nous ne l’avons pas fait", a regretté Emery, qui s’estime "soutenu" par ses dirigeants.

"J’ai une responsabilité. Je sais que je peux faire mieux. Ce n’est pas une question de système de jeu. On doit reprendre confiance et nous reconnecter avec nos supporters", a-t-il insisté, assurant ne pas être "en colère" contre ses joueurs. Sur une série de six matchs sans victoire, toutes compétitions confondues, Arsenal tentera de relever la tête contre l’Eintracht Francfort en phase de groupes de la Ligue Europa (21h, sur RMC Sport), avant de se rendre à Norwich dimanche prochain en championnat (15h).

>> La Premier League et la Ligue Europa sont à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

R.R