RMC Sport

Arsenal : Wenger a refusé 35 M€ par an en Chine

Arsène Wenger, le manager d'Arsenal

Arsène Wenger, le manager d'Arsenal - AFP

Selon le Telegraph, Arsène Wenger a refusé ces derniers jours de quitter Arsenal pour un club chinois qui était prêt à le payer 35 millions d’euros par an. Le Français aurait pu devenir l’entraîneur le mieux payé du monde.

Les joueurs ne sont pas les seuls à s’attirer des offres complètement folles venant de Chine. Les managers aussi. Arsène Wenger a reçu, selon le Telegraph, une proposition d’un club chinois, dont le nom n’a pas filtré, avec un salaire annuel de 35 millions d’euros. Soit le double de celui de Pep Guardiola à Manchester City, actuellement l’entraîneur le mieux payé du monde. Mais le Français a refusé, se concentrant sur la fin de saison avec Arsenal. En fin de contrat avec les Gunners, il a annoncé vouloir continuer à entraîner. 

A voir aussi >> Arsenal : Wenger entraînera encore la saison prochaine, mais où ?

Arsenal lui offre deux ans et une augmentation de 25%

Le club londonien, en tout cas le propriétaire Stan Kroenke, espère le garder malgré les nombreuses critiques après la fessée sur la pelouse du Bayern Munich en 8e de finale aller de la Ligue des champions (5-1) et la perspective d’une énième année sans titre majeur. Arsène Wenger aurait ainsi une offre de prolongation de deux ans, avec un salaire revu à la hausse de 25% (12 M€ environ). Le Français, 67 ans, a promis d’en dire plus sur son avenir en mars-avril.

A voir aussi >> Thierry Henry : "Je ne pense pas que Wenger doit partir"