RMC Sport

Cardiff-Newcastle (sur RMC Sport): en quoi les Bluebirds sont une "anomalie" du jeu en Premier League

Après sa défaite face à Bournemouth (2-0) le week-end prochain, le promu Cardiff reçoit Newcastle ce samedi (13h30 en direct et en exclusivité sur RMC Sport) pour la deuxième journée de la Premier League. Jeu garanti? Pas vraiment. Les Bluebirds affichaient, lors de la journée précédente, des statistiques au plus bas.

Vous vous souvenez du fameux jeu à l’anglaise? Celui-là même que Pep Guardiola, Mauricio Pochettino et consorts tentent année après année de faire évoluer? Eh bien certains clubs semblent vouloir le perpétrer dans ses caractéristiques les moins séduisantes. Avant la réception de Newcastle ce samedi (13h30 en direct et en exclusivité sur RMC Sport) en ouverture de la deuxième journée de Premier League, Cardiff a connu la défaite pour son premier match dans l’élite depuis sa remontée (2-0 à Bournemouth).

Moins de 200 passes par match

Dans le contenu, les Bluebirds ont surtout livré une prestation aux antipodes des préceptes de jeu que tentent de mettre en place les grandes écuries. Selon les données recueillies par Sky Sports, le promu pointait au dernier rang en terme de passes réussies le week-end dernier par les équipes de Premier League. Il s’agissait même de la seule équipe en deçà de la barre des 200 passes réussies (175, 61%). L’avant-dernier de ce classement – Crystal Palace – était à 258 passes réussies.

Avec en prime un goût pour la passe longue qui rendrait presque le West Bromwich Albion de Tony Pulis l’an dernier espagnol: 27% des passes de Cardiff face à Bournemouth étaient longues, plus haut total des 20 clubs de Premier League. La saison dernière, les Bluebirds tournaient en moyenne à 26% dans ce domaine, avec 59% de passes réussies (166 par match en moyenne). Pour donner un ordre d’idées, Manchester City tournait en moyenne à 495 passes par match…

C'est un gage... de maintien

Pas vraiment flamboyant. Mais le média britannique rappelle que sur les dix dernières années, aucune équipe tournant en moyenne à moins de 65% de passes réussies et moins de 200 passes par rencontre n’a été reléguée. Le spécialiste – Stoke City – a même terminé 12e en 2009 avec des statistiques similaires, 10e en 2010 et 13e en 2011. Allez donc dire à Neil Warnock et aux Bluebirds qu’il faut changer…

>> Pour vous abonner à RMC Sport, ça se passe ici

A.Bo