RMC Sport

Chelsea retarde le sacre de Manchester City, le ton est donné pour la finale de Ligue des champions

À la dernière minute, Marcos Alonso a offert la victoire à Chelsea sur la pelouse de Manchester City (2-1), trois semaines avant la finale de la Ligue des champions prévue le 29 mai. Les Skyblues auraient pourtant pu mener 2-0, si Sergio Agüero n'avait pas manqué une panenka sur un penalty accordé juste avant la mi-temps.

L'amuse-bouche avait bon goût. Surtout pour les Blues. Trois semaines avant la finale de la Ligue des champions entre ces deux équipes, prévue le 29 mai, Chelsea a arraché une renversante victoire 2-1 contre Manchester City, qui doit encore patienter pour sécuriser son titre de champion d'Angleterre.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Après ce milieu de semaine chargé, Thomas Tuchel et Pep Guardiola ont dû ménager les organismes. L'entraîneur allemand a effectué cinq changements par rapport à l'équipe titulaire de Chelsea face au Real Madrid (Thiago Silva a été laissé au repos). Le turn-over a été encore plus marqué en face, avec neuf modifications. Ederson et Ruben Dias sont les seuls à avoir été reconduits par le coach catalan dans le onze mancunien.

D'abord fermé, avec seulement un seul tir cadré sur les 40 premières minutes, le match s'est emballé peu avant la pause (44e). Opportuniste, Raheem Sterling a su profiter d'une erreur d'Andreas Christensen. Blessé par la même occasion sur cette action, le défenseur danois a dû laisser ses partenaires à dix jusqu'à la mi-temps. Manchester City en a alors profité pour aller chercher un penalty, que Sergio Agüero a lamentablement raté en tentant une panenka (45e+3).

La finale ressemblera-t-elle à la dernière demi-heure?

Ce coup de chaud dans la surface des Blues ne devait toutefois pas masquer leur première période appliquée, aussi marquée par une belle situation pour Timo Werner. Toujours aussi fort pour amener du danger, à défaut d'être clinique devant le but, l'attaquant allemand a bien failli être l'homme du match à deux reprises (73e, 79e). Il aurait alors donné l'avantage à l'équipe londonienne, car Hakim Ziyech était parvenu à égaliser une dizaine de minutes auparavant, d'une frappe rasante après un service en retrait de César Azpilicueta (62e).

Autant d'actions qui ont rendu passionnante cette seconde période, qui, avec l'entrée de plusieurs cadres mancuniens, s'est achevée avec une autre succession d'énormes temps forts. D'un côté, Kurt Zouma a dû réussir un tacle salvateur dans les dernières mètres sur Raheem Sterling (82e), mais a ensuite été tout proche de concéder un penalty (88e). De l'autre, Callum Hudson-Odoi s'est vu refuser un but pour un hors-jeu refusé au centimètre (81e). Mais Marcos Alonso, qui avait failli surprendre Ederson avec un lob (89e), a fini par inscrire ce but de la victoire dans le temps additionnel (90e+2). Un avant-goût du choc du 29 mai? Pour l'heure, Thomas Tuchel en est à deux victoires de suite contre Pep Guardiola.

JA