RMC Sport

Chelsea: virer Mourinho, c’est 50 M€ !

José Mourinho

José Mourinho - AFP

Le Daily Star a calculé qu’un licenciement de José Mourinho coûterait la bagatelle de 50 millions d’euros à Chelsea.

On peut s’appeler Roman Abramovich et avoir une hésitation au moment de dégainer son carnet de chèque. Il faut dire que même pour la 137e fortune mondiale, qui pèserait quelque 9 milliards de dollars, le coût d’un licenciement de José Mourinho a de quoi refroidir. Selon le Daily Star, ce ne sont pas moins de 50 millions d’euros que Chelsea devrait verser au Portugais pour lui signifier la porte de sortie.

Le calcul est simple. Cet été, « The Special One » a prolongé son contrat jusqu’en juin 2019 après avoir mené le club londonien à son cinquième titre de champion d’Angleterre. La presse anglaise évoquait alors 12 millions d’euros de salaire mensuel. Entre la fin de cette saison et les trois années restantes, on aboutit à cette somme astronomique.

Les exemples Scolari et Villas Boas

Peut-être une des raisons pour lesquelles les Blues ont annoncé lundi que le coach aux deux Ligues des champions avait tout le soutien du club malgré une quatrième défaite en huit journées de Premier League, à domicile contre Southampton (1-3). Virer le « meilleur manager de l’histoire de Chelsea », dixit Mourinho lui-même, mérite effectivement un peu de réflexion.

Même si Abramovich n’a pas hésité par le passé à enflammer sa carte bleue pour se débarrasser de coaches dont il ne voulait plus. A l’image du Brésilien Luis Felipe Scolari et du Portugais André Villas Boas, dont les passages éclairs sur le banc de Chelsea avaient allégé les finances du club de 17 et 16 millions d’euros.