RMC Sport

En vidéo – Premier League : Tottenham est bien candidat au titre

Christian Eriksen (à g.) et Harry Kane, buteurs face à Manchester City

Christian Eriksen (à g.) et Harry Kane, buteurs face à Manchester City - AFP

Vainqueur ce dimanche sur la pelouse de Manchester City (2-1), Tottenham revient à deux points du leader, Leicester, battu plus tôt dans la journée à Arsenal. Les Spurs sont plus que jamais dans la course au titre alors que les Citizens ont raté l’occasion de se rapprocher de la tête du classement.

Quel championnat ! Quel suspense ! Et quelle envie (énorme) de voir la suite ! Si vous aimez l’imprévisibilité dans le football, vous adorez forcément cette saison de Premier League. Où chaque week-end change la donne. Les enseignements de ce dimanche valentin ? Ils sont nombreux. Le leader Leicester, d’abord, qui perd dans les dernières minutes à Arsenal (2-1) et voit les Gunners revenir à deux longueurs. Tottenham, ensuite, qui consolide sa deuxième place et valide pour de bon son statut de candidat au titre en glanant une victoire essentielle sur la pelouse de Manchester City.

Un succès 2-1, obtenu grâce à des buts signés Harry Kane (53e, s.p.) et Christian Erksen (83e) contre une réalisation de Kelechi Iheanacho (74e). Les Spurs, qui ont pu compter sur un Hugo Lloris décisif en fin de match, alignent ainsi une cinquième victoire de rang en Premier League et mettent la pression sur le leader en s’installant à deux points des Foxes. Avec un calendrier qui ne mettra sur leur route plus qu’un seul membre de l’actuel top 4 (la réception d’Arsenal début mars), les hommes de Mauricio Pochettino peuvent clairement se mettre à rêver. Ils ont les moyens d’être sacrés.

City battu deux fois chez lui en une semaine par deux adversaires directs

On en dira pas forcément autant de Manchester City. Battus deux fois à domicile en huit jours par deux adversaires directs, Leicester (3-1) puis Tottenham, les Citizens ont manqué l’occasion de retourner la situation en leur faveur. Avec six points de retard sur le leader et quatre sur le duo londonien Tottenham-Arsenal, les hommes de Manuel Pellegrini vont devoir cravacher (très) fort pour jouer le titre. Rien d’illogique vu ce qu’on a pu observer en une grosse semaine sur la pelouse de l’Etihad Stadium.