RMC Sport

Fulham: Areola ne tire pas un trait sur le PSG

Parti en prêt à Fulham, Alphonse Areola aurait aimé que le PSG se montre plus clair avec lui, comme il l'a expliqué ce samedi dans un entretien à Canal+. Le portier français n'exclut pas pour autant de revenir dans la capitale.

Formé au PSG et sous contrat jusqu’en 2023, Alphonse Areola a déjà été prêté à cinq reprises depuis le début de sa carrière. Il a tour à tour été envoyé à Lens, Bastia, Villarreal, au Real Madrid et enfin à Fulham cette saison. Avec l’arrivée de Keylor Navas en 2019 et le transfert définitif de Sergio Rico, le portier français de 27 ans a plus ou moins été poussé vers la sortie l’été dernier.

Un temps annoncé proche du Stade Rennais, il a donc pris la direction de l’Angleterre. Il est revenu sur les conditions de ce départ dans un entretien donné ce samedi à Canal+.

"Tant que je suis sous contrat, ce n’est pas fini"

"Après la saison avec Gigi (Buffon), je me suis dit : ‘Ça va être bon, je vais pouvoir jouer, la place est pour moi’. Et au final, la situation n’a pas été claire. Il y a eu des déclarations du coach qui disait que j’allais devoir gagner ma place et que le numéro un n’était pas fixé. Je me suis dit : ‘C’est bizarre, on me fait comprendre que quelqu’un va arriver et qu’ils vont tout faire pour prendre Keylor Navas. On ne me veut pas ici‘. Ça m’a déçu en tant que joueur", explique-t-il. Il aurait aimé que le PSG se montre plus "clair" avec lui.

"C’est ce qui m’a manqué à Paris. Je suis formé au club, j’ai toujours essayé de donner le maximum. Je n’ai peut-être pas été performant au moment où ils voulaient que je le sois. Je suis parti, je reviens, je repars", ajoute-t-il.

Aujourd’hui titulaire à Fulham, 19e de Premier League après neuf matchs, il n’exclut pas de revenir et de rester à Paris. "Tant que je suis sous contrat, ce n’est pas fini. Je suis là", assure-t-il. Tenter de déloger Keylor Navas, qui donne totalement satisfaction depuis son arrivée en provenance du Real Madrid, serait toutefois une mission très compliquée.

RR