RMC Sport

Henry: "Je rêve d'entraîner Arsenal, mais si ça se trouve ça n'arrivera jamais"

Dans un entretien accordé au Canal Football Club, Thierry Henry, entraîneur de l'Impact de Montréal, est revenu sur ses premiers pas et ses ambitions dans le coaching. En évoquant avec humour son rêve de diriger un jour Arsenal.

Le week-end prochain, Thierry Henry dirigera pour la première fois l'Impact de Montréal en MLS, le championnat nord-américain. Avant ce baptême du feu, l'ancien attaquant français a accordé un entretien au Canal Football Club dans lequel il fait un point sur sa carrière dans le coaching. Il évoque notamment un rêve fou, et parfois moqué: celui de coacher un jour Arsenal.

"Une fois, j’ai dit que je rêvais d’entraîner Arsenal et les gens se sont emballés. Mais je rêve aussi de dunker depuis la ligne des lancers francs et je ne peux pas, s'amuse-t-il. A un moment donné, les gens doivent rester tranquilles. Je peux rêver, non? J’ai dit que si un jour j’avais la possibilité d’entraîner Arsenal, bien sûr que j’aimerais. Mais ça s’arrête là, si ça se trouve ça ne va jamais arriver."

"Ce n’est pas parce que tu as mis des buts que tu peux prétendre à quoi que ce soit"

Ce qui n'empêche pas l'ex-star des Gunners de garder ce projet dans un coin de sa tête. "Jusqu’à ma mort je dirai ça, parce que c’est mon club, le club que j’aime. Mais est-ce que j’ai un droit particulier? Non, reconnait-il. Ce n’est pas parce que tu as mis des buts que tu peux prétendre à quoi que ce soit. On est dans l’utopie. Quand on revient à la réalité, non je n’en suis pas encore là. Laissez-moi travailler et on verra si un jour, j’aurai cette possibilité."

En attendant, Henry doit faire ses preuves en MLS et digérer le douloureux échec monégasque. Qu'il ne voit pas comme un échec, d'ailleurs. "Soit tu gagnes, soit tu apprends. J’ai toujours appris dans le dur. Alors je n’ai pas de regrets, dit-il à ce sujet. Le problème, ce n’est pas comment tu tombes, mais comment tu te relèves."

dossier :

Thierry Henry

CC