RMC Sport

Leeds: Bamford casse les lunettes de Bielsa à l’entraînement… qui les porte toujours

L’attaquant de Leeds, Patrick Bamford, a révélé dans un podcast pourquoi son entraîneur Marcelo Bielsa porte depuis quelques temps des lunettes cassées. Une sombre histoire, lors d’un exercice à l’entraînement qui a mal tourné…

C’est un détail qui vous a peut-être échappé. Mais si vous avez pris le temps d’observer Marcelo Bielsa ces derniers temps, vous avez peut-être noté une certaine inharmonie sur le visage souvent impassible de l’Argentin, actuellement neuvième de Premier League avec Leeds. Présent mercredi dans le podcast de Peter Crouch, Patrick Bamford y a révélé une petite anecdote au sujet de son coach.

Lors d’un exercice réalisé à l’entraînement, l’attaquant de 27 ans a totalement dévissé une de ses frappes, partie directement… dans le visage de Bielsa. "Je ne l’ai pas vu, donc j’ai juste frappé dans la balle et elle est arrivée sur le bout de son nez, raconte l’Anglais. Tout ce que j'ai vu, ce sont ses lunettes voler sur dix mètres ! Il est parti en se tenant le nez et je lui ai dit: 'Pardon, pardon', bien sûr en me chiant dessus. Il est parti un peu ronchon: 'De nada, de nada, ce n’est rien.'"

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct la Premier League

"Je devrais vraiment lui acheter une nouvelle paire, mais j’ai peur de revenir sur l’incident"

Proche de la sélection des Three Lions avec ses 14 buts inscrits (et 7 passes décisives) cette saison en championnat pour les Peacocks, Patrick Bamford a donc refait le portait à son entraîneur, qui s’en est sorti avec une vilaine coupure. "El Loco", depuis, n’a toujours pas changé de lunettes, et porte une monture quelque peu penchée sur son nez.

"Cinq minutes plus tard, il est allé voir le médecin et il avait une grosse coupure sur le nez. Il utilise les mêmes lunettes depuis et elles ne sont pas droites, elles sont déformées. Je me sens mal, je devrais vraiment lui acheter une nouvelle paire, mais j'ai peur de revenir sur l'incident une nouvelle fois", s’est amusé le buteur, pas vraiment rassuré à l’idée de se confronter à l’imprévisible Marcelo Bielsa.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport