RMC Sport

Les cinq buts préférés de Wenger avec Arsenal (après celui de Giroud)

Le but hors du commun d’Olivier Giroud dimanche contre Crystal Palace a subjugué Arsène Wenger. En vingt ans de banc à Arsenal, il n’y a que cinq buts qui ont autant marqué l’entraîneur français.

Son aile de pigeon a fait le tour du monde. Olivier Giroud a lancé l’année d’Arsenal avec la manière avec cette ouverture du score contre Crystal Palace dimanche (victoire 2-0). Sur le coup, Arsène Wenger, le coach des Gunners, admettait que dans ce but, « tout est réuni pour faire de l’art ».

Il paraît clair que ce but restera dans la mémoire de l’Alsacien. Chose assez rare car depuis son arrivée à Londres en 1996, il a vu passer plus d'un millier de buts. « J’ai été gâté dans ma carrière, avec beaucoup de grands joueurs et de grands attaquants. Mais il rentre certainement dans mes cinq buts préférés. » Dans ce panthéon personnel, Wenger mentionne deux réalisations de Denis Bergkamp, deux autres de Thierry Henry et une de Nwankwo Kanu.

>> A lire aussi : Olivier Giroud claque un but de fou d'une extraordinaire aile de pigeon !

Bergkamp, décisif avec la manière

Le Hollandais s’était illustré lors de la saison 1997-1998 avec un triplé contre Leicester. Le coach des Foxes, Martin O’Neill, avait alors admis que c’était le meilleur hat-trick qu’il n’ait jamais vu. Denis Bergkamp a aussi impressionné son entraîneur en mars 2002 en donnant la victoire au sien après un grand-pont dans la surface.

Henry, soliste d’exception

De son côté, Thierry Henry a plutôt épaté Arsène Wenger grâce à des exploits individuels. Que ce soit en 2004 contre Liverpool ou en 2006 contre le Real Madrid. Balle au pied, le meilleur buteur de l’équipe de France était inarrêtable.

Kanu douche Chelsea

Dernier joueur mentionné dans cette short-list, le Nigérian Kanu. Il n’a pas été aussi prolifique qu'Henry ou Bergkamp lors de ses six saisons à Arsenal, mais cela ne l’a pas empêché de marquer un triplé contre Chelsea en 1999 avec une mention spéciale pour son troisième but, marqué dans un angle impossible.