RMC Sport

Ligue des champions: Pochettino voulait affronter le Barça en finale

Mauricio Pochettino, manager de Tottenham, s'est exprimé sur Catalunya Radio en confiant notamment qu'il aurait préféré affronter Barcelone plutôt que Liverpool en finale de la Ligue des champions, qu'il estime avoir dominée malgré la défaite (2-0).

L'entraîneur de Tottenham Mauricio Pochettino était l'invité de l'émission Club de la Mitjanit sur Catalunya Radio jeudi soir. Le technicien argentin est revenu sur son choix de rester à Londres plutôt que rejoindre le Real Madrid, sur la finale perdue de Ligue des champions contre Liverpool ainsi que sur l'avenir de ses stars Harry Kane et Christian Eriksen. 

"J'avais donné ma parole" 

Courtisé par le Real pour remplacer Julen Lopetegui, remercié en octobre, puis Santiago Solari, viré en mars. Mauricio Pochettino a résisté aux sirènes madrilènes pour poursuivre son aventure à Tottenham. Un choix finalement simple selon l'Argentin, malgré son attrait pour le club. "Madrid, c'est un rêve, explique l'ancien défenseur central. Mais à partir du moment où j'avais donné ma parole pour prolonger avec Tottenham, je n'avais pas l'intention de partir." Zinedine Zidane a finalement repris les rênes de la Maison Blanche, moins d'un an après son départ.

"Nous étions globalement meilleurs" 

Pochettino est ensuite revenu sur la déception de la finale de Ligue des champions perdue contre Liverpool (2-0). "Sans être brillants, ni méritants, nous étions globalement meilleurs" affirme-t-il. Et l'ancien joueur de l'Espanyol Barcelone espérait plutôt affronter le Barça. "A Anfield, tout est possible, mais personne ne s'attendait au 4-0 contre le Barça, souligne-t-il. Je ne l'ai pas fêté. J'avais envie de jouer contre le Barça en finale à Madrid." 

Kane et Eriksen? "La décision du président" 

Pochettino a mis en avant son impuissance concernant l'avenir de ses deux stars, Harry Kane et Christian Eriksen. Evoqués parmi les différentes cibles du Real Madrid pour ce mercato d'été, ils pourraient quitter le club. "Le futur de Kane et Eriksen n'est pas de mon ressort, souligne-t-il. C'est la décision du président Levy." Eriksen avait notamment évoqué l'envie "d'essayer quelque chose de nouveau" auprès de la presse danoise. 

HM