RMC Sport

Liverpool-Barça: Les buts du come-back fabuleux des Reds, qualifiés pour la finale

Battu 3-0 à l'aller en Catalogne, Liverpool a complètement renversé sa demi-finale face au Barça ce mardi (4-0) et se qualifie pour la finale de la Ligue des champions. Scénario complètement dingue, dans un stade d'Anfield en folie!

Il fallait au moins tout cela. Pour vibrer, trembler, frémir et peu importe dans quel ordre. Anfield Road, incandescent les cinq minutes qui ont précédé l'entrée des joueurs sur la pelouse, puis les dix qui ont suivi le coup d'envoi. Ce but dès la 7e minute inscrit par le Belge Divock Origi, cette marée rouge sur le but de Marc-André Ter Stegen, ces fautes un peu limites, cette tension, ces gestes de classe, ces actions de but à la pelle. Pour l'explosion finale, avec la qualification héroïque des Reds pour la finale, en renversant le Barça (4-0) en demi-finale retour.

Cette demie de Ligue des Champions, qui semblait pliée par le 3-0 de l'aller pour les Catalans, a viré au match de légende lors du retour dans l'antre scouse. Liverpool y a d’abord cru un peu, puis de plus en plus, avant d’y croire énormément, à mesure que les Barcelonais du génie Lionel Messi s’éteignaient et se laissaient envahir par la sainte trouille. 

Wijnaldum et Origi, les nouveaux héros

A 1-0 à la pause, les hommes de Jurgen Klopp étaient encore dans le coup. Mais c’est à l’heure de jeu que cette demi-finale basculait complètement, grâce à un doublé, en deux minutes, de Georginio Wijnaldum (3-0, 54e, 56e), remplaçant magnifique d’Andrew Robertson au retour des vestiaires.

Anfield Road chavirait ensuite totalement à la 79e lorsque Trent Alexander-Arnold jouait malicieusement un corner pour servir Origi au milieu de l’apathie générale des défenseurs catalans (4-0). Wijnaldum, sorti du banc pour compenser une blessure, Origi, venu de presque nulle part après les forfaits de Firmino et Salah... le duo lancé par Klopp a renversé lui seul un Barcelone pourtant grand favori après sa victoire à l’aller (3-0).

Alisson Becker, encore lui

Héroïque portier de la Roma la saison dernière en quarts de finale lors de la remontée fantastique face à Barcelone, déjà, le Brésilien Alisson Becker avait dans le même temps écœuré une nouvelle fois les attaquants catalans, Lionel Messi en tête. Le gardien de Liverpool s’est mis en évidence sur une belle claquette après une frappe de l’Argentin, bien servi dans la surface par Jordi Alba (17e), impeccable sur sa sortie devant le latéral gauche (45e+4), en se montrant ferme sur une reprise de Suarez (51e) ou encore solide sur une reprise angle fermée de Messi (68e).

Même dans les dernières minutes du temps additionnel, les Reds n'ont jamais laissé aux Catalans l'occasion de s'illustrer. Les partenaires de James Milner tenaient leur exploit. Un immense exploit dans un Anfield Road ivre de bonheur. Lundi, Jurgen Klopp avait exhorté ses joueurs à "échouer de la plus belle des manières". Ce mardi soir, ils ont réussi de la plus belle des manières.

>>> Suivez toute la Ligue des champions sur RMC Sport.

ThP