RMC Sport

Manchester City: Bernardo Silva suspendu un match après son tweet controversé sur Mendy

Poursuivi par la fédération anglaise pour son tweet publié sur Benjamin Mendy, qu'il voulait humoristique mais qui a été jugé raciste, Bernardo Silva a écopé d'une amende et d'un match de suspension. Le milieu de Manchester City pourrait donc manquer le choc face à Chelsea le 23 novembre.

Bernardo Silva connaît sa sanction. Le milieu portugais de Manchester City a écopé d’un match de suspension et d’une amende de 50.000 livres, soit environ 58.000 euros, pour avoir publié un tweet qu’il voulait humoristique à destination de Benjamin Mendy. Ce tweet a été jugé raciste par la Fédération qui a toutefois reconnu que le Portugais n'avait pas l'intention de réaliser un tweet raciste. Comme le rapporte The Guardian, la fédération anglaise de football a considéré que son tweet constituait une "infraction aggravée" à ses règles. Si la suspension est appliquée avec effet immédiat, il pourrait rater le choc face à Chelsea le 23 novembre lors de la 13e journée de Premier League (18h30, à suivre sur RMC Sport).

>> Cliquez ici pour découvrir les offres de RMC Sport et suivre en direct Manchester City-Chelsea

La FA le poursuivait pour "mauvais comportement" sur les réseaux sociaux, en considérant que son message posté le 22 septembre dernier pouvait être jugé raciste. Bernardo Silva avait tweeté une photo de Mendy, enfant, à côté d’un dessin d'un personnage de la marque espagnole de friandises Conguitos.

Mendy l'avait défendu auprès des instances

Très ami avec Bernardo Silva, avec qui il a également évolué à Monaco, le champion du monde avait liké le message, mais le tollé avait été immédiat. Bernardo Silva avait rapidement supprimé son tweet, avant d’en publier un autre: "On ne peut même plus plaisanter avec un ami de nos jours... Franchement, les gars..." Il avait par ailleurs envoyé une lettre à la FA pour s'excuser et assurer qu'il avait compris la leçon à tirer de cet incident. Mendy avait également rédigé un message de soutien à son coéquipier à destination des instances pour expliquer qu'il ne s'était pas senti insulté. Mais une ancienne vidéo postée par Bernardo Silva avait été exhumée, dans laquelle il disait que Mendy, habillé en noir, était en fait nu, et la FA avait déclaré qu'elle allait étudier "tout l'historique sur les réseaux sociaux" du joueur.

Son entraîneur Pep Guardiola avait alors pris sa défense publiquement. "Concernant Bernardo, je vais être très clair: si des gens pensent qu'il est ce type de personne (un raciste, ndlr), ils se trompent complètement", avait-il clamé. "C'est complètement absurde, Bernardo Silva est l'un des jeunes que je connais avec le meilleur caractère humain et social, il ne mérite pas ça", avait de son côté réagi Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal.

RR