RMC Sport

Manchester United: Ferdinand lâche Solskjaer et réclame son départ

Longtemps défendu par ses anciens camarades de jeu dans les médias britanniques, l'entraîneur de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, voit les soutiens se raréfier. Alors que le Norvégien est plus contesté que jamais, c'est Rio Ferdinand qui a demandé ce lundi son départ.

Confronté à plusieurs crises de résultats depuis son arrivée sur le banc de Manchester United en décembre 2018, Ole Gunnar Solskjaer a souvent pu compter sur ses anciens coéquipiers pour le soutenir sur les plateaux TV britanniques. Mais même eux n'arrivent plus à lui trouver des excuses.

Alors que les Red Devils, très facilement battus par Manchester City samedi dernier à Old Trafford (0-2), sont aujourd'hui sixièmes de Premier League à neuf longueurs de Chelsea, l'ancien défenseur mancunien Rio Ferdinand estime que le technicien norvégien - qu'il a longtemps salué - est arrivé au bout de son parcours. Et qu'il doit désormais passer le relais.

"Je crois qu'Ole pourrait partir aujourd'hui avec la tête haute"

"Nous avons commencé cette saison avec un énorme espoir, a commenté l'ex-international anglais dans sa propre émission, diffusée sur plusieurs plateformes. Nous étions tous à nous dire: 'c'est notre moment maintenant'." Sauf que le début d'exercice a été beaucoup, beaucoup plus compliqué qu'espéré. "Je suis assis ici aujourd'hui, et je ne pense plus que nous puissions nous battre pour ce championnat, déplore Ferdinand. Je regarde notre équipe chaque semaine en me demandant ce qu'on va faire tactiquement... Je ne vois aucune philosophie ou identité dans la façon dont Manchester United joue, je ne sais pas quelle est la direction prise. Je suis juste assis, l'air confus devant cette équipe."

Et l'entraîneur, même s'il est un ancien camarade, et une ancienne gloire du club, n'y est évidemment pas pour rien... "Avec ce que j'ai vu cette saison, je me dis qu'il est peut-être temps que le relais soit transmis à quelqu'un d'autre, observe Rio Ferdinand. Je crois qu'Ole pourrait partir aujourd'hui avec la tête haute, parce que quand on regarde où il nous a pris et où il nous a emmenés, du moins jusqu'à ce début de saison, l'expérience est positive. La trajectoire n'a pas été celle d'un Tuchel à Chelsea, l'évolution a été lente, mais elle était positive. Jusqu'à cette saison."

"Va-t-il nous permettre de gagner une Ligue des champions? Si je suis honnête avec moi-même, je pense que non"

En clair, Solskjaer risquerait de plomber son image à vouloir rester coûte que coûte sur le banc. Ce que ne veulent plus la majorité des supporters, et peut-être même les joueurs. "Je sens que les joueurs n'ont pas peur, regrette Ferdinand. L'intensité n'est pas suffisante, les joueurs ne sprintent pas, ils ne se font pas mal. Et je vois cela comme un manque de respect envers l'entraîneur, comme un 'Je n'ai pas peur de lui'. Or chaque grand manager qui a gagné des choses dans ce sport était craint, au moins un peu. C'est le cas de Pep (Guardiola) aujourd'hui, de Klopp, de Tuchel, de Fergie à mon époque, de George Graham à Arsenal, d'Arsène Wenger. (...) Mais je ne vois pas cette peur dans cette équipe. Et ça, ça ne va pas."

Et Rio Ferdinand d'en remettre une couche sur un départ souhaité de Solskjaer: "Il a fait ce pour quoi il a été appelé. Il est venu et il a redonné espoir aux fans, il leur a donné envie de revenir soutenir leur équipe. En ce sens, il a fait un excellent travail. Mais va-t-il nous aider à remporter des titres? Va-t-il nous permettre de gagner une Ligue des champions? Si je suis honnête avec moi-même, je pense que non."

C.C.