RMC Sport

Mercato. Chelsea: où en est Fabregas, ciblé par Monaco?

Cantonné au banc depuis l'arrivée de Maurizio Sarri l'été dernier, hormis en Ligue Europa, Cesc Fabregas se rapproche sérieusement de Monaco selon L'Equipe. S'il ne joue presque plus à Chelsea, l'Espagnol serait tout de même un renfort de poids pour une équipe qui lutte pour sa survie en Ligue 1.

Ce serait assurément l’un des plus gros coups du mercato hivernal. Décidé à recruter des joueurs d’envergure internationale pour mener à bien son opération maintien, Monaco serait proche d’enrôler Cesc Fabregas, selon les informations de L’Equipe. Son arrivée pourrait même être bouclée la semaine prochaine. Si elle se confirme, cette signature enverrait un message fort et serait la preuve que le club du Rocher est toujours capable d’attirer des pointures même en pointant à l’avant-dernière place de la Ligue 1. Reste à savoir ce que vaut aujourd’hui le milieu espagnol sur le plan sportif.

A 31 ans, celui qui a été le partenaire de Thierry Henry à Arsenal de 2003 et 2007 connaît jusqu’à présent une saison compliquée. Maurizio Sarri ne lui a offert qu’une seule titularisation en Premier League (contre Wolverhampton le 5 décembre) et seulement quatre entrées en jeu. Relégué dans la hiérarchie des milieux derrière N’Golo Kanté, Jorginho, Mateo Kovacic, Ross Barkley ou encore Ruben Loftus-Cheek, Fabregas n’a eu droit en tout qu’à 153 minutes de temps de jeu en championnat. Un bilan bien maigre pour celui qui était habitué aux premiers rôles sous Antonio Conte.

"Techniquement, c’est un joueur très important"

Ce n’est qu’en Ligue Europa que l’ancien Barcelonais peut vraiment s’épanouir. Titulaire lors de quatre des six rencontres disputées par les Blues en phase de groupes, il en a profité pour distiller deux passes décisives. Il a également marqué contre Derby County en huitièmes de finale de la League Cup. Peu utilisé par son entraîneur, Fabregas n’est toutefois pas du genre à se plaindre. Au contraire, même. "Je ressens des sensations avec Sarri que je ne pensais pas connaître à nouveau. Pour être honnête, j'aurais aimé qu'il arrive plus tôt", assurait-il début octobre auprès de la BBC.

>> Cliquez ici pour découvrir les offres RMC Sport

"Si je deviens entraîneur dans le futur, je pense que je ferai quelque chose de très similaire à sa manière de voir le football. J'espère vraiment travailler longtemps avec lui", confiait-il. Un plaisir réciproque à en croire Sarri, qui expliquait récemment ne pas vouloir le laisser partir. "Techniquement, c’est un joueur très important. Et je pense que sur le marché actuel, c’est difficile de trouver un joueur avec ses caractéristiques", soulignait l’Italien fin décembre. Lorsqu’il l’a aligné cette saison, Sarri l’a toujours placé en pointe basse de son milieu à trois, dans le rôle qu’occupe le plus souvent Jorginho.

C’est dans cette position qu’il avait régalé les supporters Blues contre le PAOK Salonique le 29 novembre dernier en Ligue Europa. Dans un grand soir, face au but, Fabregas avait illuminé le jeu de son équipe en multipliant les ouvertures millimétrées à destination de ses attaquants, en faisant parler sa vision du jeu pour casser les lignes adverses, sans oublier de gratter quelques ballons et d'amener le danger sur sur coup de pied arrêté. Une palette technique, couplée à une énorme expérience du haut niveau, qui ne pourrait faire que du bien à Monaco.

RR