RMC Sport

Pourquoi l'attaque de l'équipe nationale d'Angleterre est-elle aussi faible?

-

- - -

L'Angleterre n'a plus la même puissance offensive que par le passé. A quelques heures de son match amical contre l'Allemagne (20h45), la sélection de Gareth Southgate interroge.

Dele Alli, milieu de terrain de 20 ans, est le meilleur buteur en club de la liste de Gareth Southgate. Au regard de cette statistique, la sélection dévoilée par le sélectionneur anglais soulève de nombreuses questions.

Privée d'Harry Kane ou encore d'Andy Carroll (blessés), et composée de certains joueurs en méforme (Rashford, Lingard, Lallana), l'équipe nationale traverse également une période de renouvellement. Le cas de Wayne Rooney (119 sélections, 53 buts), sur le déclin, et laissé à la maison pour pour une sombre histoire de boisson lors du précédent rassemblement incarne cette tendance.

Parmi les milieux et les attaquants convoqués, 3 seulement ont déjà marqué cette saison avec la sélection : Adam Lallana (3), Dele Alli (2) et Jamie Vardy (2). Le retour de Jermain Defoe (34 ans), très en forme à Sunderland, ne rassure pas des fans peu enclins à s'emballer pour un joueur aussi âgé.

Les oubliés de Southgate

Plus étonnant, les choix du sélectionneur anglais d'ignorer le profil de certains joueurs avec de belles statistiques. En premier lieu, Theo Walcott. Le joueur d'Arsenal a marqué 17 fois cette saison (coupes comprises), dont 4 fois en C1. Mais il ne semble plus avoir la confiance de son sélectionneur, qui continue également de se passer des services de Troy Deeney (Watford, 9 buts en PL) et d'André Gray (Burnley, 8 buts).

Une nouvelle génération pas au niveau ?

-
- © -

Enfin, la relève annoncée ne confirme pas la confiance placée en elle. En première ligne, Marcus Rashford (Manchester United). Convoqué pour l'Euro 2016 après une première saison professionnelle impressionnante, le jeune attaquant multiplie les mauvaises performances cette saison. A 19 ans, il peut cependant voir venir.

Un peu moins alarmant, le cas de Rahem Sterling (Manchester City). Auteur de 8 buts cette saison, le joueur est capable d'illuminer certaines parties mais manque toujours de constance en sélection. Derrière ces deux jeunes joueurs, personne n'émerge.

Premiers de leur groupe de qualification, les Anglais réalisent pour l'instant une bonne campagne de qualification, dans une poule abordable. Le test amical contre l'Allemagne pourrait permettre d'y voir plus clair.

Pascal Lefebvre