RMC Sport

Premier League: Manchester City évite l'interdiction de transferts

Dans le viseur de la Fifa en raison de manquement aux règles concernant les transferts de mineurs, Manchester City ne fera pas l'objet d'une interdiction de transferts. Le club écope simplement d'une amende de la part de l'instance du football mondial.

Tandis que Chelsea purge actuellement une interdiction de recrutement jusqu'à l'été 2020, Manchester City n'écopera pas de la même sanction. Mis en cause par la Fifa dans le cadre d'infractions aux règles concernant les transferts de mineurs, le champion d'Angleterre écope simplement d'une amende de près de 340.000 euros de la part de l'instance du football mondial.

"Manchester City a enfreint le règlement de la Fifa sur le statut et les transferts de joueurs. La commission de discipline a pris en compte le fait que Manchester City a assumé ses responsabilités et sanctionne le club d'une amende de 370.000 francs suisses", précise la Fifa dans un communiqué ce mardi. 

City s'en sort mieux que Chelsea

En février dernier, Der Spiegel révélait, dans le cadre des Football Leaks, que les Cityzens s'étaient rendu coupables d'infractions dans ce domaine. Dans le viseur, le transfert de la pépite Jadon Sancho en 2015. Désormais star du Borussia Dortmund, l'attaquant n'avait que 14 ans en quittant Watford pour rejoindre les Skyblues. 

Une opération dans laquelle City aurait versé une commission à un représentant du joueur. Or, le règlement de la Fifa stipule qu'un joueur ne peut être représenté par un agent - ou assimilé - avant ses 16 ans. Manchester City s'en sort donc bien. Chelsea, interdit de recrutement également pour des transferts de mineurs, aurait sans doute rêvé pareille sanction.

A.Bo