RMC Sport

Premier League: pas de reprise début mai et possibles baisses de salaires

Face aux conséquences financières de l'épidémie de coronavirus, les clubs de Premier League espèrent obtenir de leurs joueurs une réduction de salaire atteignant 30% de leurs revenus annuels. Leur championnat ne reprendra que "quand ce sera possible de façon tout à fait sure et adaptée".

Face à la crise du coronavirus et les craintes qui accompagnent la suspension des compétitions sur le plan économique, de nombreux clubs ont pris les devants. En Allemagne, la quasi-totalité des équipes de Bundesliga ont déjà négocié des baisses de salaires. Les joueurs du FC Barcelone et de l'Atlético ont eux décidé de s'asseoir sur 70% de leurs revenus pour les prochaines semaines. Situation sensiblement similaire du côté de la Juventus, Cristiano Ronaldo et sa bande vont renoncer à quatre mois de salaire. Jusqu'à présent, l'Angleterre ne semblait pas presser d'emboîter le pas de ses voisins européens. Mais les choses devraient évoluer.

Dans un communiqué publié ce vendredi, les clubs de Premier League annoncent avoir décidé à l'unanimité de consulter leurs joueurs en vue d'une réduction et un report conditionnel des salaires pour un total représentant 30% du montant annuel. Concrètement, il s'agirait donc d'une réduction de salaire atteignant 30% de leurs revenus annuels, avec le report possible de certaines sommes. Cette question sera traitée samedi lors d'une réunion entre les représentants de clubs et de joueurs. Concernant le volet économique, une avance de 125 millions de livres (environ 142 millions d'euros) a été votée à l'unanimité pour aider les clubs des divisions inférieures à faire face à cette crise.

Pas de reprise début mai

A l'issue de cette réunion, la Premier League a par ailleurs expliqué que le championnat ne reprendrait pas début mai, comme un temps envisagé, mais seulement "quand ce sera possible de façon tout à fait sure et adaptée".

"La date de reprise est constamment réexaminée avec toutes les parties prenantes, à mesure que l'impact de la pandémie Covid-19 se développe. L'objectif commun reste de terminer tous les championnats nationaux et les matches de coupe qui restent à jouer, pour nous permettre de maintenir l'intégrité de toutes les compétitions. Tout retour au jeu ne se fera qu'avec le soutien total du gouvernement et quand les recommandations médicales le permettront", a précisé la Premier League.

Après 29 journées, Liverpool occupe la tête du classement avec 25 points d'avance sur Manchester City. Le podium provisoire est complété par Leicester, devant Chelsea et Manchester United. Bournemouth, Aston Villa et Norwich sont virtuellement relégués en Championship.

>> Le sport impacté par le coronavirus, toutes les infos en direct

RR