RMC Sport

Premier League: Petit aimerait que Vieira devienne entraîneur d’Arsenal

Plutôt sceptique au sujet de Freddie Ljungberg, chargé d'assurer l'intérim après l'éviction d'Unai Emery vendredi, Emmanuel Petit verrait bien Patrick Vieira s'installer sur le banc d'Arsenal.

Son avenir est incertain. Désigné par les dirigeants d’Arsenal pour assurer l’intérim après l’éviction d’Unai Emery vendredi, Freddie Ljungberg ne sait pas jusqu’à quand s’étirera sa mission. "C'est une grande responsabilité et, pour le moment, je prends cela match par match", a indiqué le Suédois dans un entretien accordé à Sky Sports. Son premier objectif sera de relancer les Gunners dimanche sur la pelouse de Norwich (15h), à l’occasion de la 14e journée de Premier League.

Pour la suite, Emmanuel Petit, ancien joueur d’Arsenal (1997-2000) et désormais membre de la Dream Team RMC Sport, verrait bien un certain Patrick Vieira s’installer sur le banc du club londonien. "J’aimerais que Vieira soit l’entraîneur d’Arsenal, qu’un ancien Gunner prenne des responsabilités. Quand je vois ce que fait Frank Lampard avec Chelsea alors qu’il s’agit de sa première grosse mission avec un grand club, pourquoi ne pas imaginer la même réussite avec un ancien Gunner?", a-t-il expliqué samedi dans l'émission "PL Live".

Petit sceptique sur Ljungberg

Un ancien Gunner oui, mais pas forcément Ljungberg, qui a évolué au club entre 1998 et 2007. "Le problème de Freddie, c’est que je ne sais pas ce qu’il est capable de faire. Il a aussi été l’adjoint d’Emery. Il a vu ce qu’il passait en interne et sur le terrain, mais je ne l’ai jamais vu prendre position ou essayer d’avoir une communication avec Emery ou certains joueurs. Arsenal doit prendre un peu de recul", a appuyé Petit.

Présenté par la presse anglaise comme l’une des nombreuses pistes étudiées par les dirigeants d’Arsenal pour succéder à Ljungberg dans la durée, Vieira est sous contrat avec Nice jusqu’en 2021. Ces derniers jours, son nom a également été évoqué du côté de l'Inter Miami, la future franchise de MLS détenue par David Beckham. De simples rumeurs à en croire le principal intéressé. "En début de saison c’était Lyon, là c’est l’Inter Miami et demain ce sera Botafogo. Je ne sais pas quoi vous dire", a ironisé l’entraîneur des Aiglons jeudi en conférence de presse.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR