RMC Sport

Premier League: pourquoi ça peut être la bonne année pour Arsenal

Les joueurs d'Arsenal attaquent la Premier League en confiance.

Les joueurs d'Arsenal attaquent la Premier League en confiance. - AFP

Opposé à Leicester pour l’ouverture de la saison de Premier League ce vendredi soir (20h45, en exclusivité sur SFR Sport), Arsenal possède plusieurs signaux encourageants pour espérer reconquérir le titre. Entre un mercato positif et une concurrence sans certitude.

La C1, un poids en moins

Ils patientent. Depuis déjà 13 ans, les supporters d’Arsenal attendent un titre en Premier League. Chaque année, le même refrain revient. Le club est qualifié pour la Ligue des champions et se distingue en Coupe. Mais cela pourrait changer. Surtout que, cette saison, les Gunners ne disputeront même pas la C1. De quoi se focaliser sur le championnat national.

A lire aussi >> Arsenal prêt à offrir le meilleur salaire de Premier League à Sanchez?

Une attaque renforcée

Arsenal s’est vite activé sur le mercato. Avec l’arrivée d’Alexandre Lacazette, les Londoniens ont pu soigner leur attaque en préparation. Tout en conservant Alexis Sanchez (pour l'instant), comme Wenger le souhaite et le répète depuis le début du mercato. En plus de ces deux gâchettes, le coach alsacien possède également l’option Olivier Giroud, qui souhaite rester au club, et Danny Welbeck.

A lire aussi >> Lacazette a déjà sa chanson

Une défense à trois prometteuse

La recette a fonctionné ces dernières années. Alors le technicien d’Arsenal a tenté d’aligner une défense à trois. Plutôt convaincant dans cette disposition lors du Community Shield remporté face à Chelsea (1-1, 4-3 t.a.b.), avec une belle rentrée de la recrue Sead Kolasinac, Arsenal pourrait bien profiter de ce système pour imposer son jeu en Premier League cette saison.

A lire aussi >> Non, Batshuayi ne s'est pas moqué de Morata

La concurrence sans certitude

La saison débute avec quelques certitudes du côté de Londres. Arsenal a gagné un trophée, déjà. De quoi reprendre le championnat en confiance. En face, les concurrents londoniens au titre, Chelsea et Tottenham, devront se rassurer. Le champion en titre a fait du changement poste pour poste (Rüdiger à la place de Terry, Bakayoko pour remplacer Matic et Morata à la place de Diego Costa) là où Tottenham n’a pas trouvé de remplaçant à Kyle Walker.

Parmi les autres favoris, si les deux Manchester ont réalisé un gros mercato (arrivées de Mendy, Danilo, Ederson et Silva à City, Lukaku, Matic et Lindelöf à United), Liverpool a pour sa part uniquement enregistré l’arrivée de Mohamed Salah alors qu’Adam Lallana sera absent au moins deux mois et que Philippe Coutinho est sollicité avec insistance par le Barça. Quelques raisons de plus d’espérer pour Arsenal.

A lire aussi >> Eyraud: "Ce que Garcia a dit sur Giroud reflète la réalité"

VIDEO. Le best of de l'After foot du 10 août

Fl.P.