RMC Sport

Premier League: pourquoi Manchester United a "prolongé" Martial en catimini

En discussion (délicate) depuis plusieurs mois, le contrat d'Anthony Martial à Manchester United a été prolongé d'un an, sur levée d'une option présente dans son contrat. Lié au club jusqu'en 2020, le Français refuse pour l'heure de parapher un nouveau document l'engageant sur cinq années de plus avec les Red Devils.

Des médias anglais annoncent ce lundi que Manchester United a levé l'option d'une année supplémentaire (jusqu'à juin 2020) du contrat d'Anthony Martial. RMC Sport peut confirmer que l'activation de cette clause a été levée de façon unilatérale... mais il y a deux mois. Une clause qui était incluse dans le contrat originel signé par l'ex-Monégasque en août 2015. Pourtant le club mancunien n'a rien officialisé.

Encore loin d'un accord avec le joueur

Pourquoi une telle discrétion sur un dossier aussi sensible? Le club anglais ne parvient toujours pas à convaincre son attaquant de signer un contrat de longue durée (cinq ans proposés). Mais les Red Devils éloignent ainsi la menace des clubs concurrents dès janvier 2019 et se laissent du temps pour conclure ce deal.

Philippe Lamboley, l'agent d'Anthony Martial se dit même "très pessimiste sur une issue positive des discussions". "Ils nous ont déjà fait parvenir des offres qui ne correspondent pas à nos attentes, précise-t-il. En partant sur des bases très éloignées de nos souhaits. Nous sommes pour l'heure très loin d'un accord."

Même schéma qu'avec De Gea

Le club mancunien a exercé récemment la même manoeuvre avec son gardien star David De Gea, dont le contrat expirait également en juin 2019. Il est désormais lié jusqu'en 2020 mais n'a toujours pas accepté la prolongation proposée par le club. Après avoir prolongé ces dernières semaines Luke Shaw et Chris Smalling, les Reds Devils sont actuellement en discussions avec Ander Herrerra, Juan Mata et Ashley Young. Les semaines à suivre seront très tendues en coulisses chez le futur adversaire du Paris Saint-Germain.

J.S