RMC Sport

Sécurité : Old Trafford, les raisons d’un fiasco

-

- - AFP

La polémique enfle ce lundi au lendemain du report de Manchester United-Bournemouth, après la découverte d’un colis suspect. Responsable de cette boulette, une société privée qui n’avait pas récupéré un engin d’entraînement lors d’un exercice réalisé plus tôt dans la semaine.

Old Trafford était plus le théâtre de l’absurde que du rêve, ce dimanche à l’occasion de Manchester United-Bournemouth pour le compte de la 38e et dernière journée de Premier League. Un colis suspect retrouvé dans le quart nord-ouest du stade a poussé les autorités retarder le coup d’envoi, évacuer des tribunes et finalement annuler la rencontre. Mais d’où vient ce colis suspect ? C’est là où le bât blesse.

Une société privée responsable

Mercredi dernier, la police de Manchester United avait organisé un exercice de sécurité dans le quartier de Trafford. Un exercice au terme duquel une société privée a tout simplement omis de récupérer « l’engin d’entraînement utilisé pour tester les chiens renifleurs d’explosifs », ont admis les forces de l’ordre.

Le déroulé des événements

« C’est scandaleux » 

« C'est scandaleux, a de son côté lâché Tony Loyd, maire de Manchester par voie de communiqué. Ce fiasco a causé des problèmes énormes pour les supporteurs qui étaient venus de si loin, gaspillé le temps d'un grand nombre de policiers et de démineurs de l'armée, et mis en danger de nombreuses vies de façon inutile, car l’évacuation de dizaines de milliers de personnes d’un stade n’est jamais sans risque. »

Match reporté à mardi

Aux Red Devils d’éviter maintenant une énième déconvenue mardi, lors du report d’un match que Manchester City, assuré de la quatrième place, a dépourvu de tout enjeu.

Le bilan de la 38e journée à retrouver ici

JBi