RMC Sport

Tottenham: Mourinho qualifie de "désastre" la décision du TAS pour City

José Mourinho a adressé à son tour un joli tacle au Tribunal arbitral du sport, après que celui-ci a considérablement réduit en appel la sanction qui privait Manchester City de Coupe d’Europe pour les deux prochaines saisons, pour manquements aux règles du fair-play financier.

Le sujet devrait occuper le terrain médiatique encore quelques temps. La déflagration provoquée par l’annulation de la suspension de Manchester City de toute compétition européenne pendant deux saisons s’étend en Premier League. Quelques minutes seulement après la sortie remarquée de Jürgen Klopp, José Mourinho y est allé aussi de son commentaire, acide, à l’égard de la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), qui permet à City de disputer la Ligue des champions la saison prochaine, alors que l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC), l’en avait privé, pour manquements aux règles du fair-play financier.

Mourinho: "Je ne dis pas que City n’est pas coupable"

Le club a tout de même été condamné à verser dix millions d’euros, le TAS considérant que le club avait "échoué à collaborer avec l’UEFA". Et c'est justement ce maintien d'une amende qui semble chagriner le technicien portugais. "C’est honteux, a vertement réagi le coach de Tottenham face à la presse, ce mardi. Car si Manchester City n’est pas coupable, condamner le club à payer plusieurs millions d’euros est une décision honteuse. Si vous n’êtes pas coupable, vous ne payez pas. Dans l’autre sens, s’ils sont coupables, ils devraient être bannis. C’est donc là encore une décision honteuse. Dans tous les cas, cette décision est un désastre."

Le fondement de la première condamnation émanant de l’ICFC, pour justifier une suspension de deux ans, s’appuyait sur la conviction que le club avait déguisé ses contrats sponsoring, ce qui ne peut être "établi" selon le TAS, d’après les éléments réunis par l’UEFA, dont certains étaient "prescrits", toujours d'après le TAS. "Si vous n’êtes pas coupable, vous ne payez pas, a poursuivi Mourinho, avant livrer le fond de sa pensée. Je ne suis pas en train de dire que Manchester City n’est pas coupable. Je dis simplement que si vous n’êtes pas coupable, vous ne payez pas. Je sais que l’argent est facile pour eux mais c’est une question de principe."

QM