RMC Sport

Rai allume Bolsonaro, la "honte" du Brésil, et évoque ses soutiens chez les joueurs

Ancienne gloire du PSG, le Brésilien Rai ne cache pas son opposition au président Jair Bolsonaro. Et se montre un peu gêné de voir des joueurs actuels ou retraités, tels que Neymar ou Ronaldinho, le soutenir.

Quand on parle de foot et d'engagement politique, on pense forcément au Brésilien Socrates, le "Che" du ballon rond, l'imaginateur de la démocratie corinthiane. Mais le petit frère du "docteur", Rai, est également un homme de gauche. Aux convictions bien marquées. 

Dans un entretien accordé au Monde, l'ancien milieu offensif du Paris Saint-Germain, l'un des tout meilleurs joueurs de l'histoire du club de la capitale, dit ainsi tout le mal qu'il pense du président brésilien Jair Bolsonaro et de sa politique d'extrême-droite. "Cet homme est une honte, il défend des valeurs répugnantes, contraires à l’essence du Brésil", tacle l'actuel directeur sportif du Sao Paulo FC.

"Malheureusement, le foot est un milieu très conservateur"

Et pourtant, de nombreux joueurs ou anciens joueurs brésiliens, tels que Ronaldinho, Rivaldo, Lucas Moura et Neymar soutiennent - ou ont soutenu - le dirigeant. Qu'en pense l'ex-Parisien? "Bolsonaro a été élu démocratiquement, ils ont le droit de le soutenir", évacue-t-il, un brin gêné. Et de poursuivre: "Malheureusement, le foot est un milieu très conservateur." 

Chevalier de la Légion d'honneur, et porteur de la nationalité française depuis 2016, Rai dit par ailleurs "admirer la capacité de révolte, de résistance" des Français. Même si ce qu'il préfère dans l'Hexagone est évidemment le PSG, club dont il suit toujours les résultats depuis l'autre côté de l'Atlantique. Pour un jour y exercer des fonctions? "Honnêtement, je n'y ai même pensé", assure-t-il.

dossier :

Neymar

CC