RMC Sport

AC Milan: ça ne serait "pas trop grave" pour Ibrahimovic, touché au genou

Sorti lors de la seconde période lors du choc entre la Juventus et l'AC Milan ce dimanche, Zlatan Ibrahimovic souffrait du genou, de quoi inquiéter en vue de la fin de saison et notamment de l'Euro pour le Suédois de 39 ans. Après le match, Stefano Pioli, l'entraîneur milanais, se montrait plutôt rassurant.

L'AC Milan a gagné ce dimanche face à la Juventus (3-0), mais a peut-être perdu Zlatan Ibrahimovic pour la fin de saison. Lattaquant suédois s'est blessé au genou gauche lors de la seconde période (65e) de cette affiche compant pour la 35e journée de Serie A.

"Il n'était pas à 100%"

Sur une action où il essayait de contrôler le ballon, Zlatan Ibrahimovic s'est fait mal tout seul. "Le genou est un peu douloureux, mais ça ne semble pas trop grave. Espérons...", a lancé après la partie Stefano Pioli, entraîneur de l'AC Milan. L'inquiétude était forcément de mise au moment du choc, quatre ans après la rupture des ligaments croisés du genou droit d'Ibrahimovic, qui portait alors les couleurs de Manchester United.

Finalement, "Ibra" a tenu à se relever pour sortir debout du terrain et assister ensuite depuis les tribunes au triomphe important de son équipe pour une qualification pour la prochaine Ligue des champions. "Il n'était pas à 100%, il n'avait fait qu'un demi-entraînement vendredi, mais il ne voulait pas louper ce match", a justifié Pioli sur la présence de Zlatan Ibrahimovic, déjà victime de plusieurs blessures musculaires cette saison. A 39 ans, l'ancien joueur du PSG se remettait encore fin avril d'une blessure musculaire, loupant deux matchs avant de réapparaître face à Benevento le 1er mai dernier.

Revenu en sélection nationale cette année, Zlatan Ibrahimovic doit être appelé pour le prochain Euro, qui commencera le 11 juin prochain (jusqu'au 11 juillet). Un retour avec la sélection suédoise, cinq ans après l'annonce de sa retraite à l'issue de l'Euro 2016. Mais avec 17 réalisations en 27 rencontres cette saison, Ibrahimovic a prouvé qu'il lui reste de la réserv, en prolongeant même son bail d'une saison avec le club rossonero.

GL