RMC Sport

AC Milan: Zlatan estime qu’il "manque au palmarès du Ballon d’Or"

Dans un entretien à France Football, l'attaquant suédois de l'AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, 39 ans, revient sur sa longue carrière. Le joueur à l'ego surdimensionné estime qu'il aurait mérité de gagner au moins une fois le Ballon d'Or. Et se dit effrayé par la perspective d'être bientôt à la retraite.

Pas de regret pour Zlatan Ibrahimovic. De l’Ajax à l’AC Milan en passant par le Barça, le PSG ou encore Manchester United, le géant Suédois a collectionné les trophées tout au long de sa carrière. Mais il ne les a pas tous gagnés. Comme le Brésilien Ronaldo, il n’a jamais soulevé la Ligue des champions. "Ça ne fait pas de moi un moins bon joueur", se défend le Milanais dans un entretien accordé à France Football avant de souligner que sa carrière n’est pas terminée et qu’il peut donc encore la gagner. Pour le Ballon d’Or, en revanche, ce sera compliqué. "Je crois que je manque au palmarès", réagit-il dans une énième punchline. L’une des dernières puisque l’heure de raccrocher les crampons va bientôt sonner.

D'ailleurs, on a enfin trouvé quelque chose qui fait peur à Ibra. Lui-même l’avoue. L’attaquant suédois de l’AC Milan dit avoir vraiment peur du vide que peut représenter la vie de retraité. Surtout que l’ancien joueur du PSG n’en est plus très loin. Ibra fêtera ses 40 ans le 3 octobre prochain. Et rien n’indique qu’il ira au-delà de son contrat avec les Rossoneri, lequel expire à l’issue de la saison en 2022.

"Je fous quoi maintenant ?"

Sauf que l’après-foot l'angoisse déjà. "Pour chaque joueur, c’est très dur quand tu prends ta retraite, observe-t-il. Durant ta carrière, tu es programmé. Tous les jours, tu te lèves, tu manges ton petit-déjeuner, tu t’entraînes, tu finis l’entraînement, et puis quelqu’un te fais tes soins, on te prépare ton déjeuner, tu rentres, tu te reposes, tu passes du temps avec ta famille ou autre chose, et le jour d’après, c’est pareil. Tu appuies "sur repeat." (…) Le jour où tu arrêtes, le premier matin, tu te réveilles et tu te dis : "Je fous quoi maintenant ?" Tu n’es plus programmé et tu entres dans un nouveau chapitre de ta vie. Et ça, ça me fait peur. Que vais-je faire ?"

Rester dans le foot est une option pour beaucoup de joueurs. Pas pour Ibra. "Après ma carrière, je veux disparaître…, avoue-t-il. Quand tu vis dans ce monde pendant autant de temps que moi, tu sais ce que tu as traversé mentalement et physiquement. Alors je veux disparaître et profiter de ma vie", conclut le Suédois.

ABr