RMC Sport

Guardiola, Pirlo, Baggio... comme Balotelli, ils ont joué à Brescia

Mario Balotelli s'est engagé ce dimanche avec Brescia, pour un an avec une année en option. Si le club lombard est promu cette saison en Serie A, il a connu ses plus belles heures au cours des années 1990 et 2000, avec quelques grands noms passés dans ses rangs.

Cette saison, le Brescia Calcio retrouve la Serie A et a enregistré un renfort de poids avec l’arrivée de Mario Balotelli. L’ancien Niçois, libre depuis son départ de l'OM et un temps évoqué à Flamengo, retrouve la région dans laquelle il a grandi. Mais avant lui, quelques grands joueurs ont porté les couleurs du club.

Baggio et Di Biagio, fin de carrière à Brescia

Roberto Baggio a terminé sa carrière à Brescia. Le finaliste malheureux de la Coupe du monde 1994 signe en Lombardie en 2000, à la surprise générale. Il inscrira 46 buts pour le club, avant de prendre sa retraite quatre ans plus tard, à l’âge de 37 ans. De la même génération que Baggio, Luigi Di Biagio (38 sélections) débarque lui en 2003 et évolue trois saisons à Bresci,a avant de terminer sa carrière à Ascoli.

Andrea Pirlo, lancé en Lombardie

Autre légende de la Squadra Azzura, Andrea Pirlo a été formé au Brescia Calcio, qui le lance en Serie A en 1995, lors de la dernière journée de championnat. Le milieu de terrain devient, à 16 ans et deux jours, le plus jeune joueur du championnat. Mais Brescia est relégué la saison suivante.

A 17 ans, le jeune Pirlo se fait alors une place en Serie B, puis retrouve l’élite avec son club formateur et connait sa première saison pleine en première division. Suite à une nouvelle relégation de Brescia, Andrea Pirlo s’envole pour l’Inter Milan en 1998. Autre Italien, Luca Toni a passé deux saisons à Brescia (2001-2003), où il score 18 fois. Sa carrière décollera plus tard, à Palerme.

Le drôle de passage de Guardiola

Parmi les étrangers qui ont joué pour Brescia, on notera le passage de Pep Guardiola, qui arrive en Serie A en 2001, après dix saisons au FC Barcelone. Le Catalan se fait surtout remarquer... pour un contrôle positif à la nandrolone, un stéroïde anabolisant. En plus d'être suspendu durant plusieurs mois, il sera même condamné à sept mois de prison avant d'être blanchi en 2009. Son passage en Italie ne restera pas dans les annales et Guardiola s’envolera pour le Qatar en 2003.

On notera aussi que c’est à Brescia que le Slovaque Marek Hamsik s’est révélé. Après deux saisons en Serie B, il tape dans l’œil du Napoli qu’il rejoint en 2007 et dont il deviendra l’un des joueurs emblématiques.

RMC SPort