RMC Sport

Inter Milan: Mancini s’emporte contre le fair-play financier

Roberto Mancini

Roberto Mancini - AFP

Roberto Mancini, le manager de l’Inter Milan, a vivement critiqué le fair-play financier qui l’a contraint, selon lui, à se séparer de Xherdan Shaqiri et Mateo Kovacic cet été pour respecter les règles instaurées par l’UEFA.

Roberto Mancini semble découvrir le fair-play financier et ses contraintes. Alors que l’Inter Milan a déboursé près de 40 millions d’euros pour recruter Geoffrey Kondogbia (22 ans) à Monaco, le club lombard doit désormais dégraisser pour se conformer aux règles financières instaurées par l’UEFA. Après le transfert de Xherdan Shaqiri (23 ans) à Stoke City contre 16 millions d’euros, la jeune pépite croate Mateo Kovacic (21 ans) est en passe de prendre la direction du Real Madrid en échange de 35 millions d’euros. Et ça, l’entraîneur des Nerazzurri a dû mal à l’accepter.

« Personne ne souhaitait que cela arrive »

« Il y a des règles qui doivent être respectées, regrette l’ancien entraîneur de Manchester City. Je pense que personne ne souhaitait que cela arrive mais nous devons suivre les règles du fair-play financer. Nous sommes désolés pour ça : moi, le président et les joueurs eux-mêmes. Kovacic et Shaqiri partent tous les deux pour la même raison. »