RMC Sport

Le fair-play financier inquiète les clubs italiens

-

- - -

L'administrateur délégué de l'Inter de Milan, Ernesto Paolillo, a déclaré à la radio italienne « Radio Anch'io Sport » que le fair-play financier voulu par Michel Platini au sein de l'UEFA aura des « conséquences négatives » pour le football italien. « Il existe des différences importantes entre les situations comptables de nos équipes et celles à l'étranger. Nous ne sommes pas propriétaires de nos stades, la répartition des droits TV est différente par rapport à l'Espagne et l'Angleterre, le public vient moins au stade parce que les infrastructures d'accueil ne sont pas à la hauteur, nous n'avons même pas encore une nouvelle loi pour construire de nouveaux stades. » Pour Paolillo, la perspective est sans appel: « le football italien paiera un lourd tribut à cette nouvelle réglementation, même si cela ne veut pas dire qu'elle soit injuste ». Si la nouvelle réglementation UEFA s'appliquait dès aujourd'hui, de nombreux clubs italiens dont l'Inter et le Milan ne pourraient pas participer aux compétitions européennes.

D.M.