RMC Sport

Ronaldo échappe à un procès sur son accord avec Mayorga après l'affaire de viol

Le conflit judiciaire sur l'accord financier entre Cristiano Ronaldo et Kathryn Mayorga, la femme qui a accusé de viol la star portugaise lors d’une soirée à Las Vegas en juin 2009, sera arbitré par un médiateur et non lors d’un procès. Blanchi pénalement pour l'agression sexuelle, le joueur de la Juventus Turin a toujours clamé son innocence.

Cristiano Ronaldo remporte une nouvelle bataille dans l’affaire du viol de Las Vegas qui l’oppose à Kathryn Mayorga. Accusé d’agression sexuelle par la mannequin américaine lors d’une soirée à Las Vegas datant du 13 juin 2009, l’attaquant de la Juventus Turin n’a pas été poursuivi, faute de preuves, avait annoncé le procureur au mois de juillet dernier. Depuis, le conflit reposait sur l’accord financier trouvé entre les deux parties en 2010.

Un médiateur plutôt qu'un procès

Un deal financier de 375.000 dollars (340.000 euros) que conteste Kathryn Mayorga. Ses avocats affirment que le clan Ronaldo a violé l’accord de confidentialité en autorisant la publication de rapports en 2017. Ils réclament l’annulation de cet accord et un dédommagement de 200.000 dollars (182.000 euros) à la star du club de la Vieille Dame. Mardi, le juge a déclaré que ce conflit devait être arbitré par un médiateur et non lors d’un procès. Cristiano Ronaldo a toujours clamé son innocence assurant que sa relation avec Kathryn Mayorga était consentie.

ABr