RMC Sport

Serie A: la Juve s'impose contre Naples après un match fou

La Juventus a remporté un match complètement fou contre Naples (4-3) ce samedi soir dans le cadre de la deuxième journée de Serie A. Revenus d'un retard de trois buts, les Napolitains ont cédé sur un but contre son camp de Koulibaly.

Incroyable scénario à Turin! Naples était à quelques secondes d'un exploit retentissant. Menés 3-0 par la Juventus à la 66e minute ce samedi soir dans le choc de la deuxième journée de Serie A, les Napolitains avaient réussi une incroyable remontée à 3-3. Mais Kalidou Koulibaly a crucifié les siens d'une reprise malheureuse dans son propre but à la 92e minute. 

>>> Revivez le match entre Naples et la Juventus ! 

Higuain retrouve le chemin des filets

La Juventus avait parfaitement démarré le match, avec deux buts coups sur coups à la 16e et 19e minute. Danilo a envoyé le ballon au fond après un déboulé de Douglas Costa sur l'aile gauche. Gonzalo Higuain a ensuite profité d'un bon travail de Blaise Matuidi sur le côté gauche avant d'enchaîné superbement en pivot. Cristiano Ronaldo a inscrit le troisième but napolitain à l'heure de jeu en reprenant au point de penalty un centre de Douglas Costa. 

Manolas lance le retour napolitain

Au fond du trou, les Napolitains n'ont pas abdiqué. Condamnés à l'exploit, ils ont commencé leur remontée grâce à Kostas Manolas. L'ancien défenseur de la Roma a réduit l'écart de la tête, entre trois défenseurs turinois (65e). La recrue Hirving Lozano, entrée en cours de match, a ramené les siens à portés dans les minutes suivantes, en allant tacler un centre venu de l'aile gauche (68e).

Décidément en difficulté sur les coups de pied arrêtés, la Juventus a concédé l'égalisation sur une reprise à bout portant de Giovanni Di Lorenzi, venu dans le dos d'un Matthijs de Ligt à la ramasse (81e). Malheureusement pour le dauphin du dernier championnat d'Italie, l'erreur de Koulibaly a offert à la Juventus sa deuxième victoire en autant de matches de Serie A. Le week-end précédent, un match au scénario fou avait tourné en faveur de Naples face à la Fiorentina (4-3). 

HM