RMC Sport

Six mois de suspension pour avoir voulu recruter Messi

-

- - -

Les dirigeants de la Fédération française de football n'ont pas beaucoup d'humour. En tout cas, ils n'ont pas apprécié le canular du président du FC Borne, un petit club de district de Haute-Loire. Après une discussion enflammée avec ses potes, Cédric Enjolras, c'est son nom, se fait fort en effet de demander une licence pour un certain... Lionel Messi, jouant à Barcelone. Le logiciel de la FFF, Footclubs, n'y voit pas de malice et enregistre la demande. La Ligue transmet le dossier à Paris puisqu'il s'agit d'un transfert international et c'est là que les ennuis commencent. Car à la FFF, on commence à faire les gros yeux devant cette requête cocasse. Le facétieux président est d'abord convoqué à la Ligue d'Auvergne, puis une visioconférence est organisée avec l'intéressé, la Ligue,le district de Haute-Loire et le comité des transferts de la FFF. Le président Enjolras reçoit le 7 mars une lettre-recommandée. Verdict de la petite plaisanterie: six mois de suspension dont trois avec sursis. A l'heure où les relations internationales sont plutôt tendues, la FFF a sans doute voulu faire un exemple.