RMC Sport

Stade Toulousain-France 98: Zizou superstar, Deschamps buteur de la tête… et plaqué

Zinedine Zidane à Toulouse pour la bonne cause

Zinedine Zidane à Toulouse pour la bonne cause - -

Les héros de France 98 étaient à Toulouse ce lundi soir pour un match foot-rugby face aux joueurs du Stade Toulousain, au profit de l’association de Pascal Olmeta "Un sourire, un espoir pour la vie", qui vient en aide à des enfants malades.

Une fête parfaitement réussie. Pour son association "Un sourire, un espoir pour la vie", qui vient en aide à des enfants malades, Pascal Olmeta a fait venir au stade Ernest-Wallon de Toulouse ce lundi soir les héros de France 98. Objectif atteint avec les tribunes pleines. Et plaisir partagé avec les joueurs du Stade Toulousain, pour un match mi-foot, mi-rugby. La plus grande des stars a même pu venir se prêter au jeu. Un certain Zinedine Zidane, qui a fait l’aller-retour depuis Madrid en avion privé entre la fin d’après-midi et la soirée, avant de partir avec ses joueurs en tournée aux Etats-Unis.

Les "Zizou, Zizou" ont donc fusé, quelques autographes ont été signés, et sa sortie du terrain a été acclamée. "Il y a deux mois, il m’a dit : « Je ferai tout pour décaler le départ aux Etats-Unis », raconte Pascal Olmeta. Ils devaient partir aujourd’hui. Il a fait faire aujourd’hui les soins, les prises de sang, à tous ses joueurs. Il arrive, il joue, il repart. Et demain, ils partent pour la tournée." La présence de l’entraîneur double vainqueur de la Ligue des champions a ravivé de belles sensations, notamment pour Bixente Lizarazu.

"Personne ne voulait tacler Zidane"

"Moi, voir Zizou devant moi, ça me donne envie de faire des débordements, sourit l’ancien latéral gauche des Bleus. C’est plus fort que moi ! D’ailleurs, j’en ai fait un peu trop, la cuisse a un peu couiné sur la fin." Face aux rugbymen, Zizou n’avait pas grand-chose à craindre. Pas question d’abîmer l’idole. "Personne ne voulait tacler Zidane, explique Maxime Médard. Il a une aura tellement grande que tu le respectes et que tu n’as pas envie de lui faire mal."

"Didier nous a tellement gonflés"

Il y a bien un footeux qui a visiblement eu un traitement un peu spécial. Après avoir marqué de la tête (si, vraiment), Didier Deschamps, en bon Basque, s’est frotté aux colosses. "Didier nous a tellement gonflés, souffle Christian Califano avec le sourire. Moi le premier, parce que j’ai répété six fois les règles et qu’il n’a pas compris. Donc j’avais donné comme mission à Joe Tekori de le fracasser. C’est ce qu’il a fait, dans les règles de l’art !"

"Didier, il a voulu jouer, rigole Bixente Lizarazu. Il a voulu faire un regroupement et je crois qu’il en a pris un de 130 kg sur le buffet. Il va avoir une griffure. Il a joué, il a perdu !" Pour le show. "Quand un enfant a le sourire, il n’y a rien de plus beau, souligne le sélectionneur des Bleus. On est là pour eux, pour Pascal Olmeta, qui donne beaucoup de sa personne. Sur le plan humain, c’est quelqu’un d’extraordinaire. Quand on voit un stade aussi rempli, ça fait chaud au cœur."

LP avec JD