RMC Sport

Brésil: priorité de l’OM, Sampaoli dit presque adieu au titre et reste flou sur son avenir

L’Atlético Mineiro a concédé le nul contre Bahia (1-1) ce samedi lors de la 36e journée du championnat brésilien. Sauf miracle l’équipe entraînée par Jorge Sampaoli ne remportera pas le titre et le technicien argentin pourrait même être disponible plus tôt que prévu alors que l’OM espère le recruter.

Cible prioritaire de l’OM pour succéder à André Villas-Boas, Jorge Sampaoli pourrait bientôt être libéré de ses obligations avec l’Atlético Mineiro. Soucieux de lutter jusqu’au bout pour le titre en première division brésilienne avant de potentiellement rejoindre Marseille, l’entraîneur argentin a presque perdu tout espoir d’être sacré.

Tenu en échec à domicile par Bahia (1-1), le club de Belo Horizonte possède quatre points de retard sur l’Internacional à deux journées de la fin de la saison. Pire, le club de Porto Alegre pourrait définitivement écarter l’Atlético Mineiro de la course au titre en cas de victoire ce dimanche à Vasco (20h).

Sampaoli: "Je ne sais pas, le football change tout le temps"

Troisième du championnat, derrière l’Internacional et Flamengo, le "Galo" de Jorge Sampaoli doit compter sur des défaites de ses rivaux (qui s’affronteront dans une semaine) et un sans-faute lors de ses deux derniers matchs pour espérer mettre fin à 50 ans de disette en D1.

Mais la situation sportive de l’Atlético Mineiro pourrait bien faire les affaires de l’OM et permettre à l’entraîneur argentin d’arriver un peu plus tôt que prévu en France. Interrogé sur son avenir personnel, l’ancien sélectionneur de l’Albiceleste a botté en touche.

"Je ne sais pas (si je vais aller au bout du contrat à la fin de l’année 2021), le football change tout le temps. C’est très instable, surtout dans ce pays. L’entraîneur ne dure pas longtemps, a estimé Jorge Sampoli cité par UOL Esporte. Il ne me reste plus qu’à penser au prochain match, à essayer de gagner et d’aller le plus haut possible dans le classement. Le reste est indéchiffrable, parce que si vous analysez historiquement ce qui se passe avec tous les entraîneurs ici au Brésil c’est l’instabilité. Je ne suis pas différent de cela. Si je ne gagne pas, je suis le pire. Si je gagne, je suis le meilleur. Mon travail est également évalué par les résultats. Je ne pense qu’à reprendre le travail lundi, corriger les erreurs et essayer de gagner le prochain match."

Une victoire de l’Internacional Porto Alegre ce dimanche pourrait donc bien accélérer les choses pour l’OM. Seul bémol, Jorge Sampaoli terminerait son aventure brésilienne sur un dernier échec avant de potentiellement se lancer à l’assaut de la Ligue 1.

JGL