RMC Sport

Mercato: l’Atlético Mineiro préparerait déjà la succession de Sampaoli

La presse brésilienne rapporte ce mardi des premiers contacts entre la direction de l’Atlético Mineiro et plusieurs entraîneurs. Une manière de préparer un éventuel départ de Jorge Sampaoli, ciblé par l’OM.

Tout juste papa pour la quatrième fois, Jorge Sampaoli va peut-être bientôt faire déménager sa petite famille. Troisième du championnat brésilien cette saison, l’entraîneur de l’Atlético Mineiro pourrait bientôt relever un défi en Ligue 1 et prendre la suite d’André Villas-Boas sur le banc de l’OM. 

Un nouvel indice qui pourrait bien faire les affaires du phocéen est apparu ce mardi en Amérique du Sud. A en croire la presse brésilienne et notamment le site UOL Esporte, l’Atlético Mineiro aurait entamé les démarches pour trouver un successeur à Jorge Sampaoli. Trois noms en particulier reviendraient avec insistance. En poste à Santos, Cuca aurait été approché. Idem pour Tiago Nunes (libre) et Renato Gaúcho, sous contrat avec Gremio.

Sampaoli intéressé par l’OM

Sous contrat avec le club de Belo Horizonte pour 2021, Jorge Sampaoli pourrait ainsi être autorisé à partir plus tôt que prévu. Comme indiqué par RMC Sport, le technicien argentin envisage bien de rejoindre l’OM. Selon son entourage l’Argentin "veut venir". 

Toujours selon les médias brésiliens, l’Atlético Mineiro ne le libèrerait pas à n’importe quel prix et souhaiterait toujours obtenir environ 1,2 million d’euros pour sa dernière année de contrat.

A la lutte pour le titre en première division et une qualification en Copa Libertadores, Jorge Sampaoli se verrait bien signer à Marseille à l’issue de la saison au Brésil, fin février. Difficile, donc, de le voir arriver en Ligue 1 avant le mois de mars. Pour le moment, aucune négociation financière ou contractuelle n’a encore commencé entre l’ancien sélectionneur de l’Albiceleste et Marseille.

Voilà qui devrait laisser le temps à l’Atlético Mineiro de lui trouver un remplaçant. Et à l’OM de régler définitivement la situation d’André Villas-Boas, démissionnaire mais mis à pied à titre conservatoire. En attendant, l’intérim de Nasser Larguet devrait bien se poursuivre sur le banc phocéen.

JGL