RMC Sport

Dortmund: la valeur d’Haaland grimpe  encore sur le marché des transferts

Selon L'Observatoire du Football CIES, la valeur du buteur norvégien du Borussia Dortmund, Erling Haaland, a augmenté de 35 millions d'euros seulement sur le mois d'octobre.

Mais jusqu’où ira Erling Haaland? Depuis son arrivée au Borussia Dortmund il y a moins d’un an, l’attaquant norvégien n’en finit pas d’impressionner et d’affoler les statistiques. Elu récemment Golden Boy 2020, il a déjà scoré 10 fois en 8 matchs de Bundesliga et et 6 fois en 4 apparitions en Ligue des champions depuis le début de la saison. Quant à sa moyenne de but par match en sélection, elle est à peine inférieure à un but par match (6 buts en 7 sélections).

Pour Haaland, c'est au moins 155 millions d'euros 

Des stats stratosphériques qui ont fait encore grimper son prix selon l’Observatoire du Football. Dans sa lettre hebdomadaire, le CIES annonce que la valeur d’Haaland a augmenté de 35 millions d'euros au mois d’octobre passant de 120 à 155 millions d’euros. Il s'agit de l'augmentation la plus élevée parmi les joueurs des cinq principaux championnats européens. Des sommes importantes en temps de crise qui pourraient faire réfléchir le Borussia Dortmund l’été prochain. Le joueur, sous contrat jusqu’en 2024, disposerait d’une clause de départ de 75 millions applicable en 2022. "Nous avons une vision sur le long terme avec Erling, a néanmoins tempéré Michael Zorc, le directeur sportif allemand au sujet de son crack. Je le vois rester avec nous encore très longtemps.”

Toujours selon l’Observatoire du football CIES, un autre joueur de Dortmund a vu sa valeur grimper en flèche il y a un mois. Il s’agit du milieu de terrain américain Giovanni Reyna, estimée à 46 millions d’euros (+34M€).

Enfin dans ce classement des meilleures augmentations de valeurs sur le marché, Haaland devance le meneur de Manchester United Bruno Fernandes (+20M€, côté à 140M€) et la révélation de Liverpool, Diogo Jota (+16M€, 84M€). En Ligue 1, l’attaquant italien du PSG Moise Kean, en forme ces dernières semaines, a vu sa cote passer de 31 à 39 millions d’euros (+8M€).

ABr