RMC Sport

Fair-play financier: Man City est aussi surveillé par l’UEFA

Manchester City surveillé par l'UEFA

Manchester City surveillé par l'UEFA - AFP

Comme le PSG pour l’opération Neymar, Manchester City est à nouveau surveillé par l’UEFA pour le fair-play financier d’après le Telegraph. Le club anglais a déjà claqué près de 250 millions d’euros et rêve encore d’Alexis Sanchez et Kylian Mbappé.

Il s’appelle Andrea Traverso, il contrôle le fair-play financier et il risque d’avoir du boulot jusqu’à la fin de l’été. Car l’UEFA est attentive aux très grosses opérations qui se préparent sur le mercato. Le possible transfert de Neymar au PSG pour 220 millions d’euros, déjà. Mais aussi l’appétit encore inassouvi de Manchester City, qui a déjà claqué près de 250 millions d’euros et espère encore attirer Alexis Sanchez voire Kylian Mbappé.

Selon le Telegraph, le club anglais est donc à nouveau surveillé par l’UEFA. L’attaquant chilien d’Arsenal pourrait coûter 60-70 millions d’euros à Manchester City, alors que Monaco attend 180 M€ net pour le prodige français.

A voir aussi >> Le mercato en direct

Pas de cadeaux pour Man City et le PSG

Pep Guardiola, qui a déjà vu arriver six joueurs (Benjamin Mendy, Bernardo Silva, Kyle Walker, Ederson, Danilo, Douglas Luiz), compte vendre Samir Nasri, Eliaquim Mangala, Wilfried Bony, Fabian Delph, Fernando, Kelechi Iheanacho et Jason Denayer.

A voir aussi >> Man City: Guardiola ne veut vraiment plus de Nasri

Suffisant pour respecter le fair-play financier ? L’UEFA ne fera de cadeaux ni à Manchester City, ni au PSG, puisqu’ils ont déjà été sanctionnés. La règle, c’est de ne pas avoir des pertes supérieures à 30 millions d’euros sur trois ans.

LP