RMC Sport

Girard : «Giroud choisira Arsenal»

René Girard

René Girard - -

EXCLU RMC SPORT. Trois semaines après le titre de champion de France, l’entraîneur du club héraultais est revenu sur le nouveau statut de Montpellier et le mercato d’été, qui s’annonce, avec le départ d’Olivier Giroud, assez mouvementé.

René, avec ce titre de champion de France, vous n’êtes plus l’équipe surprise. Vous serez désormais particulièrement attendu...

Les statuts changent, c’est vrai. Après, cela fait quand même trois ans que l’on est là. On n’était pas programmé pour être champion mais on y a cru. L’an prochain, on sera le champion sortant. Cela va décupler la motivation de nos adversaires. On ne va pas se plaindre d’avoir une saison un peu plus difficile. Il faudra que l’on soit prêt à répondre à ce défi.

Vous allez partir en Suisse pour la traditionnelle photo de l’UEFA en vue de votre participation à la Ligue des champions. Vous poserez avec des entraîneurs comme José Mourinho, Arsène Wenger, Roberto Di Matteo…

C’est sûr que c’est un grand honneur. Arsène est quelqu’un que je respecte et que j’apprécie beaucoup. Forcément, j’ai beaucoup de fierté. Si l’opportunité se présente, peut-être que je demanderai à faire une photo avec Mourinho (sourire) C’est quelqu’un de respectable, qui a quasiment tout gagné. Si je pouvais faire le quart de ce qu’il a fait, ce serait déjà pas mal.

Un mot sur le mercato. Quels vont être les mouvements à Montpellier pendant l’intersaison ?

Le premier recrutement va être déjà de perdre un minimum de garçons. Ce sera difficile de retenir Olivier Giroud, qui a une clause dans son contrat et très envie de goûter au football anglo-saxon. Après, on ne changera pas notre fusil d’épaule. Ce serait une grave erreur de notre part de penser que l’on peut tenir tête à des équipes comme Madrid, Barcelone ou encore Arsenal. On l’a vu avec Auxerre ou Lille : les saisons qui suivent une qualification en Ligue des champions sont toujours difficiles.

Olivier Giroud va donc s’engager avec Arsenal ?

En ce moment, il est en Ukraine ! Plus sérieusement, Arsenal est très intéressé par Olivier. Wenger l’aime beaucoup. Comme son rêve est d’évoluer en Angleterre, son choix sera vite fait, ce sera Arsenal. Pour l’instant, il n’y a rien d’enclenché. Si Arsène et Olivier sont d’accord, à partir du moment où il a une clause de sortie, je ne vois pas comment on pourrait le retenir.

« Hors de question de quitter Montpellier »

Et visiblement pour le remplacer, Marouane Chamakh vous intéresserait…

On n’en est pas là. C’est un peu plus compliqué parce qu’il a gouté à un grand club. Même s’il ne joue pas, est-ce que ce garçon serait tenté de revenir en France dans un club comme le nôtre? J’en suis moins sûr. On a annoncé Park, on a annoncé Chamakh, on en a annoncé beaucoup dans la transaction avec Olivier mais il n’y a rien d’engagé. 

Younès Belhanda a déclaré que si Olivier Giroud partait, il se poserait des questions. Que répondez-vous à cela ?

Je ne sais pas. Il a aussi dit qu’il avait envie de connaître la Ligue des champions avec son club formateur. Je pense que ce serait bien pour lui de faire encore une année avec nous. Il a également déclaré que si le club faisait des efforts pour avoir une équipe compétitive, il resterait avec nous. On va lui prouver qu’on a envie de faire quelque chose de bien, qu’Olivier reste ou parte.

Vous avez refusé une proposition d’un club qatari où vous pouviez multiplier votre salaire par dix. C’est encore un signe de votre attachement pour Montpellier …

C’est vrai que j’ai reçu une offre. Mais les choses ont toujours été très claires pour moi. Je vais attaquer ma quatrième saison à Montpellier et j’ai encore une année de contrat avec le club. La Ligue des champions, c’est quelque chose de fabuleux. Aujourd’hui, il est hors de question que je quitte Montpellier pour être un peu plus riche.

dossier :

Olivier Giroud

Propos recueillis par Mohamed Bouhafsi