RMC Sport

Mercato: à 19 ans, le Français Guendouzi va à Arsenal pour 8 millions d'euros

Mattéo Guendouzi, milieu de terrain français très prometteur de 19 ans, va signer ce lundi en faveur d’Arsenal. Les Gunners vont débourser huit millions d’euros pour l’international U20, qui s’est signalé tant par son énorme impact sur le terrain que par ses brouilles au sein du FC Lorient.

Depuis l’arrivée d’Unai Emery, Arsenal travaille d’arrache-pied sur son mercato estival. Les Gunners ont ainsi d’ores et déjà recruté le gardien allemand Bernd Leno (26 ans), le défenseur suisse Stephan Lichtsteiner (34 ans) et le Grec Sokratis (30 ans).

Et alors que le club londonien se rapprocherait également de Lucas Torreira, discuterait avec Cristian Pavon et viserait Steven N’Zonzi et Gonçalo Guedes notamment, une quatrième recrue va très vite débarquer.

Le milieu de terrain français de Lorient Mattéo Guendouzi va ainsi s’engager ce lundi en faveur du sixième du dernier championnat d’Angleterre. Sur la table, un contrat de cinq ans.

Un énorme potentiel

Et pour arracher le milieu de terrain de seulement 19 ans, qui a peu joué la saison passée avec les Merlus et auquel il ne restait qu’un an de contrat, Arsenal va débourser pas moins de huit millions d’euros.

International U18, U19, puis U20, le milieu défensif à l'impressionnante crinière a été formé au PSG entre 2005 et 2014 avant de poursuivre son cursus en Bretagne et de passer pro en 2016. Ses débuts avec le club du Morbihan sous la houlette de Bernard Casoni n’ont fait que confirmer son énorme potentiel, à commencer par son énorme impact dans les duels.

Une image écornée à Lorient

Lors de la saison 2016-2017, alors que le FCL évoluait en Ligue 1, Mattéo Guendouzi avait disputé neuf rencontres, dont cinq comme titulaire. Lors du dernier exercice, Guendouzi, qui semblait en mesure d’éclabousser la Ligue 2 de son talent, s’est contenté de 21 matchs, 19 en tant que titulaire.

Comme le rapporte Ouest France, les deux parties s’étaient accrochées l’été dernier quant à la prolongation du joueur. Jugeant le joueur trop gourmand, le FCL avait clos le dossier à l’automne. Un incident dans le vestiaire à la mi-temps d’un match contre Valenciennes en novembre avait ensuite poussé Mickael Landreau & co à l’écarter durant dix matchs, précise le quotidien. Au tour donc d’Unai Emery de tenter de canaliser la pépite française pour que son impact fasse déchanter ses adversaires plutôt que le vestiaire.

JBi