RMC Sport

Mercato: Conte livre sa version des faits sur la mise à l'écart de Ndombele à Tottenham

Tout comme trois de ses partenaires, Tanguy Ndombele a été invité à s’entraîner à l’écart du groupe de Tottenham, selon la presse anglaise. Une mise à l’écart consécutive à leur demande de davantage de temps de jeu, s'est défendu leur coach Antonio Conte.

A la différence de leurs coéquipiers, Harry Winks, Sergio Reguilon, Giovani Lo Celso et Tanguy Ndombele n’auront pas eu l’occasion de voyager en Corée du sud, écartés de la tournée de pré-saison de Tottenham. Les quatre joueurs n’entrent plus dans les plans de leur entraîneur Antonio Conte. Qui avait prévenu, dès le début de l’été, que certains joueurs ne bénéficieraient pas d’un temps de jeu aussi important qu’espéré.

Jeudi, l’Evening Standard assurait jeudi que le Français, tout comme les trois autres éléments écartés, avaient été priés de s’entraîner hors du groupe par les Spurs. Reprenant l’idée du loft dont use actuellement le PSG.

Les joueurs réclament du temps de jeu avant le Mondial

Interrogé sur cette situation imposée à son milieu de 25 ans, prêté à l’OL les six derniers mois, Conte a révélé que ce sont les demandes impossibles à satisfaire de ces joueurs qui ont mené à leur mise à l’écart.

>> Toutes les infos mercato en direct

"Nous parlons de deux bons joueurs. Lo Celso et Ndombele ont été prêtés de janvier à juin, l’un à Villarreal et l’autre à Lyon. Il y a des objectifs personnels chaque saison, a-t-il expliqué en conférence de presse vendredi. Et cette saison, il y a la Coupe du monde. Beaucoup de joueurs vous demandent de jouer régulièrement, d’avoir l’opportunité de jouer davantage de matchs. Cette raison peut les pousser à partir, pour jouer de façon plus régulière."

Le mercato prolifique des Spurs n’a en rien arrangé la situation de ces "indésirables", et notamment de Ndombele. Yves Bissouma est arrivé pour jouer dans le secteur du milieu de terrain français, réduisant comme peau de chagrin ses possibilités de minutes avec le maillot de Tottenham.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport