RMC Sport

Mercato: Haaland va rester martèle Dortmund

Alors que les spéculations autour de l'avenir d'Erling Haaland sont nombreuses, Michael Zorc a calmé les rumeurs ce lundi. Le directeur sportif du Borussia Dortmund a assuré de la volonté du club de repartir la saison prochaine avec le buteur norvégien.

Erling Haaland est un joyau très prisé par les grands clubs européens. Depuis son arrivée au Borussia Dortmund en janvier 2020 en provenance du RB Salzbourg, l'attaquant norvégien enchaîne les buts et sa cote ne cesse de grimper depuis. A tel point que son nom est annoncé un peu partout en Europe pour un transfert cet été.

>> Les infos mercato en direct

Début avril, son agent Mino Raiola a procédé à un tour d'Europe en compagnie du père du joueur, Alf-Inge Haaland, à l'écoute des différents projets des grandes écuries européennes. Les clubs anglais, le Real Madrid, le FC Barcelone... Autant de destinations qui sont déjà annoncées pour le futur d'Erling Haaland, encore sous contrat jusqu'en juin 2024 avec le Borussia Dortmund.

Une clause activable en 2022?

Michael Zorc, directeur sportif du Borussia Dortmund, a calmé les rumeurs ce lundi. "J'aime m'en tenir à l'apparence de la base contractuelle et à la façon dont les conversations directes se sont déroulées au cours de la semaine dernière. Nous avons comme plan très clair de reprendre la saison prochaine avec Erling", a assuré à ARD-Sportschau le dirigeant du BVB.

Selon des informations de Kicker, Michael Zorc aurait également indiqué à Mino Raiola cette volonté, et les deux hommes entretiendraient une bonne relation. En l'état, le Borussia n'est pas qualifié pour la prochaine Ligue des champions malgré les efforts de son buteur, auteur de 21 réalisations en championnat. Après 28 journées, Haaland et ses coéquipiers pointent à la 5e place de Bundesliga.

Mais le quotidien Bild avait révélé ces derniers mois l'existence d'une clause libératoire pour Erling Haaland, à hauteur de 75 millions d'euros et activable en juin 2022. En clair, le Borussia Dortmund n'aurait qu'une marge réduite pour vendre au prix fort son phénomène. ESPN sous-entendait de son côté que le Borussia Dortmund pourrait vaciller en cas d'offre cet été à hauteur de 150 millions.

GL