RMC Sport

Mercato: le démenti très ironique d'Aulas sur un intérêt de l'OL pour Thauvin

Libre de tout contrat après son départ houleux des Tigres de Monterrey, Florian Thauvin pourrait rapidement trouver un nouveau point de chute. La presse mexicaine évoque des intérêts de clubs américains et européens, notamment de la part de l’Olympique Lyonnais.

Et si Florian Thauvin (29 ans) faisait comme Mathieu Valbuena? Apprécié du public marseillais durant ses passages à l'OM entre 2013 et 2021 (après une petite en parenthèse à Newcastle entre août 2015 et janvier 2016), l’international français aurait-il l'option de signer chez le rival lyonnais?

À la recherche d’un club depuis que son contrat avec les Tigres de Monterrey au Mexique a été rompu, l’ailier pourrait faire son retour en France, plus précisément à Lyon. C'est du moins ce qu'avance la presse mexicaine, selon laquelle les Gones seraient intéressés par la situation du Français. Avec le départ potentiel de Karl Toko-Ekambi pour Rennes ou Al-Shabab en Arabie Saoudite, l’OL pourrait avoir besoin d’un élément offensif afin de refaire son retard dans la course à l’Europe (Lyon est neuvième et à 12 points de la cinquième place).

Le démenti d’Aulas

A ce stade, cela ne semble être qu'une rumeur. En réponse à notre journaliste Daniel Riolo, qui réagissait à cette possibilité, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a démenti un intérêt de son club pour Thauvin. "Vous vous faites avoir par une plaisanterie", écrit le dirigeant sur Twitter.

À voir si dans cette fin de mercato, les Lyonnais pourraient revoir leur position vis-à-vis du champion du monde 2018. D’autant que ce dernier aurait d’autres pistes pour rebondir.

La presse mexicaine affirme aussi que des clubs espagnols comme Valence et le Celta Vigo surveillent la situation de Thauvin. Tout comme plusieurs clubs de MLS, qui seraient prêts à lui offrir un bon salaire. Avant d’y voir plus clair sur son avenir, l’ancien Marseillais est en plein conflit avec les Tigres: il s’est vu refuser l’accès au centre d’entrainement. Vu la situation, l’attaquant pourrait même saisir la Commission des litiges de la fédération mexicaine de football.

JO