RMC Sport

Mercato: le président de Bilbao fait le point sur le dossier Ander Herrera, indésirable au PSG

Sur la liste des indésirables au PSG, Ander Herrera doit trouver une porte de sortie s'il souhaite avoir du temps de jeu. Le président du club basque de l'Athletic Bilbao a réagi aux rumeurs qui envoient le joueur du PSG dans le nord de l'Espagne, dans son club.

Le président du club basque de l'Athletic Bilbao reste prudent concernant Ander Herrera, dont le nom circule pour un retour. "S'il y a un joueur qui peut augmenter le niveau sportif de l'effectif et qui rentre dans nos exigences économiques, nous sommes ouverts à faire ce genre d'opération", a t-il avancé devant la presse.

Le dirigeant a refusé de parler davantage d'un joueur sous contrat avec un autre club (le PSG jusqu'en 2024): "Il appartient à un autre club et, par respect pour le joueur et l'autre institution, ce n'est pas à moi de faire des déclarations."

Ces propos laissent supposer que des discussions existent bien avec le joueur, même si l'opération s'annonce compliquée. Au départ dans l'idée de rester au PSG, où il semble heureux - en témoignent les nombreux clichés de la ville de Paris postés sur ses réseaux sociaux -, le joueur aurait accepté de discuter d'un départ avec son club, qui le met à l'écart depuis le début de la préparation.

Des visions bien différentes

L'Athletic Bilbao s'est récemment montré intéressé par le joueur mais plusieurs problèmes entravent ce dossier. Le PSG souhaiterait un transfert quand le club basque et le joueur espagnol imaginent une rupture de contrat pour arriver libre. Pour cela, le PSG devrait payer à Ander Herrera près de 12 millions d'euros, le montant de ses deux dernières années de contrat.

Selon plusieurs médias, un accord pourrait être trouvé avec des concessions de chaque côté. Le PSG pourrait payer une des deux années de contrat du joueur, qui renoncerait à l'autre. Une chose est sûre, Christophe Galtier ne compte pas sur le milieu de terrain espagnol, qui doit trouver une porte de sortie s'il veut jouer.

P.B