RMC Sport

Mercato: Lopez annonce que Lille va vendre des joueurs cet hiver

Dans un entretien accordé à l'AFP, le président lillois Gérard Lopez explique pourquoi il compte vendre des joueurs lors du mercato hivernal. Nicolas Pépé, lui, ne partira que s'il en fait la demande et si le LOSC reçoit "une offre satisfaisante".

Malgré sa défaite samedi soir à domicile contre Toulouse (2-1), à l’occasion de la 19e journée de Ligue 1, Lille a signé une très belle phase aller en restant accroché à la deuxième place. De quoi légitimement prétendre à une qualification européenne en fin de saison, même si l’effectif sera modifié cet hiver. Dans un entretien accordé ce dimanche à l’AFP, Gérard Lopez assure que le LOSC n’a pas besoin de dégraisser pour répondre aux exigences de la DNCG, le gendarme financier du foot français, mais qu’il le fera tout de même pour plusieurs motifs.

"Deux joueurs à qui on a promis un bon de sortie"

"Si on parle de la DNCG, le LOSC n'a pas besoin de vendre, car il a déposé cet été l'argent nécessaire pour toute la saison. Mais on va vendre pour trois raisons: on va d'abord essayer de vendre ou prêter des joueurs qui ont moins de temps de jeu. La deuxième, c'est que des joueurs sont sollicités et qu'on aura du mal à les retenir. Et enfin, il y a deux joueurs, que je ne citerai pas, à qui on avait promis un bon de sortie il y a un an et on respectera notre parole", détaille le président lillois, qui se dit par ailleurs "très satisfait" de la première partie de saison de son club.

Lopez "ne souhaite pas" un départ de Pépé

"Mais si des cadres devaient partir, on essaiera de les remplacer et on travaille là-dessus depuis cet été donc je suis serein", assure Lopez, qui s’est également confié sur l’avenir de Nicolas Pépé, auteur de 12 buts et cinq passes décisives depuis le début de la saison en Ligue 1. Le patron du LOSC ne veut pas voir partir son joueur cet hiver.

"Je ne le souhaite pas et il a déjà dit plusieurs fois qu'il voulait terminer la saison à Lille, insiste-t-il. Je ne pousserai pas pour le vendre. S'il part, c'est que le joueur aura exigé de partir et que le club aura reçu une offre satisfaisante. Mais on ne se dirige pas vers cette issue." L’été dernier, Pépé - sous contrat jusqu’en 2022 - avait notamment repoussé les approches de l’OL.

RR avec AFP