RMC Sport

Mercato: Messi n'est pas gratuit, la Liga donne raison au Barça

La Liga prend position en faveur du Barça dans le dossier Messi, en assurant qu’elle ne permettra pas à l’Argentin de partir tant que le montant de sa clause (700 millions d’euros) ne sera pas payé par un club acheteur.

Comme elle l’avait fait à l’époque du départ de Neymar en 2017, la Liga de Javier Tebas a pris position dans le conflit qui a éclaté entre Lionel Messi et le Barça, autour de son contrat. Selon la ligue de football espagnole, Lionel Messi est lié au Barça jusqu’en 2021 et ne pourra pas partir libre comme il l’entend cet été, à moins qu’un club suffisamment fou et riche pour dépenser 700 millions d’euros, soit le montant de la clause de l’Argentin, ne s'exécute.

"En ce qui concerne les différentes interprétations (certaines contradictoires les unes par rapport aux autres) publiées ces derniers jours dans différents médias, liées à la situation contractuelle du joueur Lionel Andrés Messi avec le FC Barcelone, la Liga juge opportun de clarifier cela, une fois analysé le contrat du joueur avec son club", écrit la Liga dans un communiqué.

La réplique est attendue

La Liga certifie que le joueur ne peut pas partir gratuitement, comme il en a affiché l’intention dans un burofax envoyé à son club en début de semaine. Jurant qu’elle a bien inspecté le contenu du contrat, la Liga indique qu’il est "actuellement en vigueur" jusqu’en 2021, et surtout qu’il "comporte une clause de résiliation", dont elle ne dévoile pas le montant, qui est néanmoins largement connu (700 millions d'euros). La Liga prévient qu’elle ne libérera pas l’Argentin si la clause n’est pas payée.

"Conformément à la réglementation en vigueur, et suivant la procédure correspondante dans ces cas, LaLiga n'effectuera pas la procédure de visa préalable au retrait fédéral du joueur s'il n'a pas préalablement payé le montant de ladite clause", insiste la Liga. Cette prise de parole publique pourrait entraîner une contre-offensive médiatique du clan argentin. Cette affaire ne fait que commencer. 

QM