RMC Sport

Mercato: Nice tenter de chiper Manor Solomon à Fulham

Manor Solomon discute avec l’OGC Nice en vue d’une signature en Ligue 1 lors du mercato estival. Le club azuréen espère encore griller la concurrence alors que Fulham dispose pourtant d’un accord avec le milieu offensif israélien du Chakthar Donetsk.

A l’image du Brésilien Tetê débarqué à l’OL pendant le mois de mars, la guerre en Ukraine va peut-être à nouveau permettre à la Ligue 1 de se renforcer lors du mercato estival. Autorisé à signer dans le club de son choix pour la saison 2022-2023, Manor Solomon discute avec Nice.

Lié avec le Shakhtar Donetsk jusqu’en décembre 2023, le milieu offensif israélien s’est déjà mis d’accord avec Fulham, promu en Premier League cette saison. Mais s’il doit signer avec les Cottagers, le joueur de 22 ans attend avant de finaliser l’affaire. Un moment de flou qui a permis à Nice de discuter concrètement pour sa signature en France.

>> Toute l’actualité du mercato en direct

Un ailier expérimenté et polyvalent

Christophe Galtier parti - mais pas encore officialisé par le PSG - Nice a bouclé le retour de Lucien Favre sur le banc de l’équipe première. Avec le technicien suisse, les Aiglons ont mis la main sur un coach dont l’aura dépasse les frontières. Sa présence pourrait donc permettre au récent cinquième de L1 de réussir un joli coup avec Manor Solomon.

Arrivée en Ukraine en janvier 2019, l’Israélien faisait partie des joueurs du pays avant le déclenchement de la guerre avec la Russie. En 106 matchs avec le Chakthar Donetsk, il a notamment inscrit 22 buts et délivré neuf passes décisives. Outre une belle technique, celui qui a déjà cumulé 31 sélections possède l’avantage d’être polyvalent. Doué des deux pieds, Manor Solomon peut aussi bien jouer sur l’aile gauche que sur le côté droit de l’attaque.

>> Le meilleur de la Ligue des champions c’est sur RMC Sport

Surtout, l’ancien joueur du Maccabi Petah-Tikva possède une belle expérience sur la scène européenne. Avec le club de Donetsk, Manor Solomon a déjà disputé 19 matchs en Ligue des champions et neuf en Ligue Europa.

De quoi apporter un vrai plus à l’effectif azuréen au moment de lutter pour le podium en championnat et de se battre pour vivre une belle épopée en Conference League. Encore faut-il convaincre l’intéressé de privilégier Nice à Fulham. Et espérer qu’aucun autre club européen ne pousse l’Israélien à retarder la signature de son contrat.

Jean-Guy Lebreton avec Loïc Tanzi