RMC Sport

Mercato: Tolisso tout proche d’un retour à l’OL

Un champion du monde de retour en Ligue 1? Selon les informations de RMC Sport, Corentin Tolisso (27 ans) va s’engager avec Lyon, son club formateur, si la visite médicale se passe bien, ce jeudi.

Lyon devrait frapper un nouveau gros sur le marché des transferts. Selon les informations de RMC Sport, si la visite médicale organisée ce jeudi se déroule sans problème, Corentin Tolisso (27 ans) portera de nouveau le maillot lyonnais la saison prochaine. Cela confirmera la volonté de l’OL de renforcer "l’ADN" du club, action lancée avec les prolongations en mai de Maxence Caqueret puis en juin d’Anthony Lopes et la venue d’Alexandre Lacazette, libre aussi de son contrat après un quinquennat à Arsenal.  

Les appels du pied de Lopes et Lacazette 

Non conservé par le Bayern Munich qui l’avait annoncé le 30 mai dernier après son contrat initial de cinq ans paraphé à son arrivée, il était, depuis, libre de signer où il voulait. Depuis quelques semaines, il observait ce qu’il se passait à l’OL et entendait les appels du pied de ses "potes", Anthony Lopes (qui a prolongé jusqu’en 2025, le 7 juin dernier) et d’Alexandre Lacazette (qui a signé son contrat le 9 juin dernier lui aussi jusqu’en 2025). Corentin Tolisso a pris le temps de sa réflexion et, sauf retournement de situation dans cette journée où il va multiplier les tests comme il est de tradition, il accompagnera Alexandre Lacazette dans l’opération retour de l’ADN lyonnais. Si tout va bien, il signera un contrat de cinq ans et sera présenté vendredi.

En Bavière, le champion du Monde 2018 a ainsi garni son CV d’une Ligue des champions (2020), de cinq titres de champion d’Allemagne en Bundesliga, de deux Coupes d'Allemagne et d’une Coupe du monde des clubs. 

De retour à Lyon où il avait éclos d’abord au centre de formation (dès 2007) puis en professionnel (début à Nice le 10 aout 2013), "Coco" pourra faire épaissir sa carte de visite "OL", stoppée il y a 5 ans à 160 matches (12 LDC), 29 buts et 7 passes décisives. D’abord étiqueté "couteau suisse" pour sa propension à évoluer à tous les postes du milieu à la défense avec Rémi Garde, l’entraîneur lyonnais qui lui a donné sa chance, Hubert Fournier le stabilise au milieu de terrain, même s’il continue de faire des "piges" comme arrière droit ou... gauche! 

A l’image d’Alexandre Lacazette, qui va de nouveau porter le maillot de "sa" ville et de "son" club, celui qui a fait ses débuts au Stade Amplepuisien va en faire de même. Les deux cadres de l’aventure en Europa League en 2017 (1/2 finale face à l’Ajax d’Amsterdam) étaient partis à quelques jours d’intervalle contre un gros chèque dans une grande institution européenne: Alexandre Lacazette vers Arsenal, le 5 juillet 2017 (53 millions d’euros) et Corentin Tolisso avait pris l’avion direction le géant d’Allemagne en juin 2017 contre un chèque de 41,5 millions d’euros. En Bavière, il a disputé 118 matches (dont 25 en Ligue des champions), marqué 25 buts et délivré 15 passes décisives. 

Une grosse blessure à Munich

A Munich, Corentin Tolisso a aussi connu les blessures, avec notamment une rupture des ligaments croisés du genou en septembre 2018, quelques semaines après son titre de champion du monde décroché en Russie avec l’équipe de France. Suite à cette année blanche, il reprendra au début de la suivante et en moyenne, disputera entre 25 et 30 matches par an toutes compétitions confondues dans une institution où il a aussi amplifié son apprentissage des valeurs fondamentales d’un club de haut niveau. C’est aussi cette qualité d’un mental hors norme que va ramener "Coco" à l’OL aux côtés de ses nouveaux co-équipiers dont certains qu’il connait de longue date. Il accompagnera aussi la jeune garde montante dans le projet global du groupe construit pour cette saison 2022-23.

Edward Jay avec Loïc Tanzi