RMC Sport

Mercato: "Nous nous prostituons presque pour recruter De Jong", Ferdinand dépité par l'état de Manchester United

L'ancien défenseur de Manchester United, Rio Ferdinand, a sévèrement critiqué les efforts de son ancien club pour faire venir Frenkie de Jong en Angleterre, sur sa chaîne YouTube "Vibe with Five".

La lourde défaite de Manchester United 4-0 face à Brentford samedi dernier a mis Rio Ferdinand en colère, mais il semble d'autant plus offusqué par la façon dont Manchester United tente de signer Frenkie de Jong, qui est également suivi par Chelsea.

Depuis le début du mercato, les dirigeants barcelonais cherchent à s'en débarrasser, mais ceux de United ne sont pas (encore?) parvenus à séduire le Néerlandais.

"Pensez-vous que Klopp, Pep, Sir Alex ou Mourinho feraient ça ?"

"Nous nous prostituons presque pour De Jong, dénonce-t-il cruement sur sa chaîne YouTube Vibe with Five. Pendant trois mois, on a supplié : 'S'il te plaît, viens chez nous.' Les dirigeants l'ont poursuivi en le suppliant : 'S'il te plaît, regarde-nous.' Il regardait et disait : 'Ce n'est pas pour moi.' Et nous sommes toujours là : 'S'il vous plaît, donnez-nous une chance.' Comment nous mettons-nous dans cette position ? Comment nous permettons-nous d'être mis dans une telle position ? Pensez-vous que Klopp, Pep, Sir Alex ou Mourinho suivraient un joueur comme ça ? Ils ne feraient pas ça..."



Rio Ferdinand a également critiqué l'équipe et analysé les difficultés du nouvel entraîneur Erik ten Hag après ses deux premiers matchs officiels. "Je ne suis pas désolé pour les joueurs, je suis désolé pour Ten Hag, se désole-t-il. Il a été amené avec de fausses promesses. Il est venu avec l'espoir de nouvelles signatures. Je suis sûr qu'il est en train de se dire: 'On m'a vendu un mensonge. Je ne savais pas que j'allais en arriver là.'"

"Où sont les Glazers ? Venez ici !"

"Il le savait mais il pensait pouvoir le reconstruire, plaide-t-il en faveur du technicien néerlandais. Il est évident que les joueurs ne sont pas au niveau requis. C'est aussi simple que cela. Certains joueurs me diront qu'il est hors service, mais ce n'est pas un résultat ou deux, c'est depuis un long moment. Ils ont eu assez de temps pour perdre leur forme et la reprendre et montrer leur niveau. Ce n'est pas le cas. Je ne veux critiquer personne, mais c'est indéfendable."

Pour Rio Ferdinand une grande partie de ces problèmes serait dû aux propriétaires, les frères Glazer. "Où sont les Glazers ? Venez ici, venez ici ! Venez ici ! Ce n'est pas une affaire normale, ordonne-t-il. C'est un club avec un héritage, avec une histoire. Traitez-le comme ça. Ils ne communiquent pas et personne ne sait où ils sont. Ils doivent venir et montrer leur visage. Nous manquons de tout, ils nous maltraitent."

AC