RMC Sport

Mercato: pourquoi l’OM ne va pas toucher d'indemnité pour le transfert de Mandanda à Rennes

Le départ de Steve Mandanda à Rennes lors du mercato estival devrait rapidement être bouclé. Le club marseillais ne va pas toucher la moindre indemnité de transfert car Pablo Longoria n’a pas voulu bloquer le gardien de 37 ans.

Figure emblématique de l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda semblait destiné à jouer jusqu’à la fin de sa carrière dans le club phocéen. Mais l’histoire, et surtout le mercato estival, en ont décidé autrement.

A 37 ans, le gardien de but va quitter l’OM pour s’engager avec Rennes et y poursuivre sa belle carrière. Après la parenthèse ratée du côté de Crystal Palace lors de la saison 2016-2017, Steve Mandanda va une nouvelle fois quitter la Canebière et devrait s’engager pour deux ans en Bretagne.

>> Toute l’actualité du mercato en direct

Mandanda en quête de temps de jeu

Apparu à 20 reprises lors de la saison passée, mais seulement neuf fois en championnat, Steve Mandanda ne veut pas revivre une année similaire. Malgré son statut de cadre du vestiaire et sa fidélité à l'OM, le portier formé au Havre veut jouer et ne compte pas encore raccrocher. A Rennes, où Alfred Gomis n'a pas convaincu dans les buts, l'international tricolore aux 34 sélections devrait y récupérer une place de numéro un.

Du côté marseillais, on confirme même que le transfert du champion du monde 2018 est imminent et que le club "respecte le choix de Mandanda." Soucieux de son temps de jeu derrière Pau Lopes, le vétéran a donc préféré rejoindre un concurrent en Ligue 1. Un départ pour lequel l’OM ne va pas toucher d’argent.

Longoria veut récompenser la légende Mandanda

Sous contrat avec l’OM jusqu’en juin 2024, Steve Mandanda ne va pas être bloqué par sa direction. Si quelques détails financiers restent à régler entre Marseille et le Stade Rennais, le gardien va être "libéré" et son transfert validé. Néanmoins, Rennes ne va pas verser d’indemnité aux Phocéens.

C’est un choix de Pablo Longoria qui a souhaité laisser Mandanda maître de son destin sans interférer avec une négociation pour une indemnité de transfert. Une manière de remercier "Il Fenomeno" vu son passé et son importance dans l’histoire de l’OM.

JGL avec Florent Germain